Rio 2016 : La Fédération Internationale de Natation écarte 7 nageurs russes

Faisant suite à la décision du Comité International Olympique (CIO), la Fédération Internationale de Natation (FINA) a été la première à prendre ses responsabilités et à sélectionner les nageurs russes éligibles aux Jeux Olympiques de Rio 2016, autrement dit, en mesure de pouvoir participer aux compétitions.

« La FINA reconnaît et soutient la position du CIO concernant la participation des sportifs russes propres aux Jeux Olympiques de Rio.

Le Rapport indépendant de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA) a montré que les règles antidopage, à savoir les règles de contrôle du dopage imposées par la FINA, et le Code de l’AMA, ne sont pas correctement mis en œuvre en Russie.

L’implication exacte de la Fédération Russe de Natation doit encore être clarifiée. A cet effet, la question a été transmise à une Commission ad hoc qui devra enquêter » a précisé l’organisation sportive dans un communiqué.

Vue intérieure du Centre Aquatique de Rio de Janeiro, avec le bassin des compétitions et les tribunes (Crédits – Cidade Olimpica)
Vue intérieure du Centre Aquatique de Rio de Janeiro, avec le bassin des compétitions et les tribunes (Crédits – Cidade Olimpica)

Pour prendre sa décision, la FINA a pris en compte les demandes du CIO relatives à l’éligibilité des sportifs. Elle a par ailleurs appliqué lesdites demandes à ses propres critères.

Ainsi, « aucun sportif dont les échantillons ont été mentionnées dans le Rapport de l’AMA ne sera déclaré éligible.

La participation de chaque sportif sera analysée au regard des tests de dopage effectués soit par la FINA, soit par une autre organisation, et n’ayant pas été analysés en Russie.

La FINA a pris note du fait que le Comité Olympique Russe (ROC) ne doit pas sélectionner un sportif ayant déjà été sanctionné ».

Compte tenu de ces différents critères, 7 nageurs russes ont été déclarés inéligibles :

  • Mikhail Dovgalyuk,
  • Yulia Efimova (médaillée de bronze du 200 mètres brasse aux JO 2012),
  • Natalia Lovtcova,
  • Anastasia Krapivina (nage en eau libre),
  • Nikita Lobintsev (médaillé d’argent du relais 4×200 mètres nage libre aux JO 2008 ; médaillé de bronze du 100 mètres nage libre aux JO 2012),
  • Vladimir Morozov (médaillé de bronze du relais 4×100 mètres nage libre aux JO 2012),
  • Daria Ustinova.

La FINA a par ailleurs décidé de procéder à un réexamen des échantillons des tests de dopage effectués lors des Championnats du Monde de Natation de Kazan 2015.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s