JO 2024 : Rome pourrait revoir ses plans concernant le Village des Athlètes

Une révision des plans en contrepartie d’un soutien institutionnel ?

Le Comité de Candidature de Rome 2024 pourrait revoir la planification du Village Olympique afin de répondre à l’une des exigences de la nouvelle Maire, Virginia Raggi, farouche opposante au projet.

Les manœuvres semblent en tous cas en marche au regard des récentes déclarations de deux des leaders de la candidature italienne, Giovanni Malago, Président du Comité National Olympique (CONI) et Luca di Montezemolo, Président de Rome 2024.

Les deux hommes ont en effet montré leur ouverture à l’idée de modifier les plans relatifs à l’aménagement du Village des Athlètes dans le quartier de Tor Vergata.

(Crédits - Dossier de candidature / Roma 2024)
(Crédits – Dossier de candidature / Roma 2024)

Retenu dans le premier volet du dossier de candidature, et ayant reçu l’accord de l’Université de Tor Vergata mais aussi – et c’est important – des associations écologistes, ce projet devait aboutir en cas de succès de la candidature, à la construction d’un Village appelé à devenir par la suite un campus universitaire.

Cependant, cette idée n’avait pas recueilli l’enthousiasme de l’ancien Maire de la capitale italienne, Ignazio Marino, qui a critiqué le concept et plus globalement le projet à plusieurs reprises. Elle n’a pas non plus séduit la nouvelle Première Magistrate de Rome.

« Nous avons proposé un endroit qui a la capacité d’accueil et qui répond à plusieurs facteurs, notamment la distance avec les sites ainsi que l’héritage possible en un campus pour les étudiants de Tor Vergata.

Si nous voulons changer les plans ? C’est très bien, mais il faut trouver une alternative viable, parce que nous devons convaincre les 85 membres du Comité International Olympique (CIO) de préférer Rome à Los Angeles et Paris » a ainsi affirmé Luca di Montezemolo, oubliant au passage qu’une quatrième ville est candidate aux JO 2024 (Budapest).

Dès lors, quelle pourrait être l’alternative la plus efficace pour maintenir le projet olympique et paralympique à flot ?

(Crédits - Sport & Société / Google Maps)
Le Village des Athlètes, proposé par l’ancien Maire de Rome, aurait pu être implanté à proximité du Stade Olympique, en bas à gauche (Crédits – Sport & Société / Google Maps)

En février dernier, l’ancien Maire s’était montré sévère quant au projet porté par la candidature et avait proposé une alternative le long du Tibre, non loin de la zone d’implantation pour les médias (IBC / MPC).

« Il y a un pacte entre Malago, Montezemolo et Renzi contre le bien de Rome. Mon projet était en faveur d’un héritage commun pour la ville, réalisable dans la zone entre la Flaminia et la Salaria, ce qui aurait permis une transformation urbaine utile non seulement pour le mois des Jeux mais aussi à la vie future de Rome.

Nous avions proposé la construction d’un grand parc urbain longeant le Tibre où il y a actuellement des entrepôts et des usines ainsi que le siège de la RAI et de la Sky » avait déclaré Ignazio Marino.

(Crédits - Dossier de candidature / Roma 2020)
(Crédits – Dossier de candidature / Roma 2020)

En avril 2011, le précédent projet olympique italien – pour les JO d’été 2020 – avait avancé l’idée d’édifier un Village des Athlètes dans le quartier de Tor di Quinto, non loin du Foro Italico, zone où se situe le Parc Olympique des JO 1960.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s