Dopage : Une nouvelle série de réanalyses d’échantillons démontre des résultats anormaux pour 45 athlètes des Jeux de Pékin et de Londres

En mai dernier, une première série de réanalyses d’échantillons des Jeux de Pékin 2008 et Londres 2012 avaient montré des résultats anormaux pour 53 échantillons.

Après ces examens minutieux ayant porté sur un total de 454 échantillons pour Pékin 2008 et 265 échantillons pour Londres 2012, le Comité International Olympique (CIO) avait ordonné de nouvelles analyses sur d’autres échantillons de ces deux Olympiades.

Vue intérieure du Stade de Pékin lors des JO 2008 (Crédits - IAAF / Getty Images)
Vue intérieure du Stade de Pékin lors des JO 2008 (Crédits – IAAF / Getty Images)

Les résultats de 524 échantillons ont été communiqués ce midi et démontre des anomalies pour quelques 45 échantillons, à savoir 30 pour Pékin 2008 et 15 pour Londres 2012. Pas moins de 8 Comités Nationaux Olympiques (CNO) sont concernés pour l’Olympiade chinoise ainsi que 4 sports, tandis que 9 CNO et 2 sports sont ciblés par les résultats londoniens.

Au total, ce sont donc 98 athlètes – dont une partie a été médaillée lors de ces Jeux – qui ont été contrôlés positifs à différentes substances prohibées par la réglementation internationale en vigueur.

Deux autres séries de réanalyses devraient intervenir pendant et après les Jeux de Rio 2016 et ce, indépendamment des tests qui seront effectués cet été par le Laboratoire antidopage de Rio.

Le CIO a en tous cas fait savoir que « les athlètes, les CNO et les Fédérations Internationales concernés sont actuellement informés, après quoi les procédures à l’encontre des athlètes pourront commencer.

Tous les athlètes, dont il est établi qu’ils ont enfreint les règles antidopage, seront exclus des compétitions des Jeux Olympiques de Rio 2016″.

Cette déclaration intervient au moment où l’institution de Lausanne (Suisse) doit statuer sur le sort de la Russie et sur la participation ou non des sportifs russes lors des Jeux de Rio. Une réunion de la Commission exécutive du CIO est ainsi programmée pour dimanche afin de rendre une décision qui devrait faire date dans l’histoire du Mouvement Olympique.

Avant ce rendez-vous, Thomas Bach a tenu à réagir avec fermeté à l’annonce des résultats des nouvelles analyses menées.

« Ces nouvelles analyses témoignent une fois encore de la volonté du CIO de lutter contre le dopage » a affirmé le Président de l’institution.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s