Rio 2016 : Le CIO officialise la création d’une équipe d’athlètes réfugiés

En octobre 2015, en marge d’une rencontre avec le Secrétaire des Nations Unies et de l’adoption d’une résolution relative à la Trêve Olympique pour les JO 2016, le Président du Comité International Olympique (CIO) avait ouvert la porte à une participation d’athlètes réfugiés.

Aujourd’hui, la Commission exécutive du CIO a officiellement créé une équipe d’athlètes olympiques réfugiés en vue des Jeux d’été de Rio 2016.

Réunion de la Commission exécutive du CIO, mercredi 02 mars 2016 (Crédits - IOC Flickr / C.Moratal)
Réunion de la Commission exécutive du CIO, mercredi 02 mars 2016 (Crédits – IOC Flickr / C.Moratal)

Pour permettre cette participation et des conditions d’accueil optimales, le CIO a notamment acté le fait que l’équipe sera reçue et hébergée comme toutes les autres délégations au sein du Village Olympique.

Les athlètes bénéficieront par ailleurs du personnel d’encadrement nécessaire à l’appui technique (chef de mission, entraîneurs, officiels, etc…) et seront fournis en uniformes par le CIO.

Lors de la Cérémonie d’ouverture des Jeux, l’équipe des athlètes olympiques réfugiés défilera en première position – avant même la délégation hôte du Brésil – derrière le drapeau olympique. Pour toutes les apparitions officielles de l’équipe, dont d’éventuels podiums, le drapeau olympique sera également présenté, tandis que l’hymne olympique sera joué dans l’enceinte abritant la compétition concernée.

Élément important et déterminant pour la participation des athlètes, la Solidarité Olympique s’est engagée à couvrir les frais de voyage, de même que toutes les dépenses liées à leur participation aux Jeux. Mais ce soutien logistique ne s’arrêtera pas une fois la flamme olympique éteinte.

En effet, les athlètes continueront de bénéficier du soutien du CIO après les Jeux.

A l’heure actuelle, 43 athlètes réfugiés ont été identifiés par les Comités Nationaux Olympiques (CNO), invités par le CIO à répondre à un appel à candidatures, et sont désormais soutenus financièrement par la Solidarité Olympique dans le cadre de leur préparation respective en vue des Jeux.

In fine, après examen de leur situation personnelle et de leur niveau sportif, entre 5 et 10 athlètes devraient pouvoir concourir aux JO de Rio 2016.

Comme il l’avait indiqué en octobre dernier, le Président du CIO, Thomas Bach, a rappelé qu’en accueillant l’équipe des athlètes olympiques réfugiés, « nous souhaitons envoyer un message d’espoir à tous les réfugiés du monde.

Alors qu’ils n’ont aucune équipe nationale à laquelle appartenir, ni aucun drapeau derrière lequel défiler, ni aucun hymne national, ces athlètes seront les bienvenus aux Jeux Olympiques derrière le drapeau et l’hymne olympiques.

Ils auront un ‘foyer’ au Village Olympique avec les quelques 11 000 autres athlètes des 206 Comités Nationaux Olympiques ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s