JO 2024 : Paris se lance enfin dans l’aventure olympique

Après la remise de l’étude d’opportunité en février dernier, puis le vote favorable du Conseil de Paris deux mois plus tard, la candidature olympique de la capitale française entre enfin en scène.

Ce mardi 23 juin, le Mouvement olympique tricolore avait convié pas moins de 150 athlètes olympiques et paralympiques à venir donner le coup d’envoi d’une campagne de deux longues années depuis le siège de la Maison du Sport Français (XIIIe arrondissement).

Marie-José Pérec et Tony Estanguet (Crédits - Sport & Société)
Marie-José Pérec et Tony Estanguet (Crédits – Sport & Société)

Rassemblés sur l’estrade derrière les leaders de la candidature – Tony Estanguet et Bernard Lapasset – et l’animatrice d’un jour, en la personne de la journaliste Alessandra Sublet, plusieurs sportifs emblématiques ont pris la parole afin de déclarer leur flamme à l’ambition olympique de Paris 2024.

Successivement, Laura Flessel, Teddy Riner, Marie-José Pérec, mais aussi Martin Fourcade – en vidéo – se sont exprimés avec le même élan et le même enthousiasme.

Un enthousiasme confirmé par Guy Drut, membre français du Comité International Olympique (CIO) pour qui « on est beaucoup mieux parti que les fois précédentes ».

Un propos bien éloigné de celui formulé en 2013

Jean-Paul Huchon, Renaud Lavillenie et Anne Hidalgo (Crédits - Sport & Société)
Jean-Paul Huchon, Renaud Lavillenie et Anne Hidalgo (Crédits – Sport & Société)

Si la présence du Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner, du Secrétaire d’Etat aux Sports, Thierry Braillard, du Président du Conseil Régional d’Île-de-France, Jean-Paul Huchon et de la Maire de Paris, Anne Hidalgo, était une condition nécessaire pour lancer la candidature parisienne et démontrer le plein soutien des autorités locales et nationales, elle n’en a pas moins été des plus discrètes, témoignant ainsi de la place majeure laissée au monde sportif.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si, après Bernard Lapasset, Tony Estanguet a choisi de déclarer la candidature de Paris 2024 via les réseaux sociaux. A peine eu-t-il déclenché les applaudissements nourris de la salle, que de centaines de retweets se dévoilèrent sur l’écran géant installé derrière la tribune.

La candidature de Paris 2024 sera portée par les sportifs (Crédits - Sport & Société)
La candidature de Paris 2024 sera portée par les sportifs (Crédits – Sport & Société)

Quelques minutes plus tard, le hashtag #Paris2024 figurait déjà parmi les plus fortes interactions France et Monde sur le réseau Twitter. De bon augure pour la suite, notamment au regard de la volonté affichée par les porteurs de la candidature de mobiliser la jeunesse française.

A l’issue de cette cérémonie solennelle mais avant tout festive et conviviale, les leaders du projet tricolore et la Maire de Paris ont invité journalistes et citoyens à assister à un rassemblement de soutien, près de la Passerelle Léopold Sédar-Senghor (VIIe), en présence de nombreux écoliers et collégiens de la capitale.

(Crédits - Sport & Société)
(Crédits – Sport & Société)

Puis le Conseil Régional a, à son tour, voulu marquer son attache à la candidature olympique et paralympique, en dévoilant une exposition murale ainsi qu’une immense banderole sur la façade de l’institution francilienne (VIIe).

Le portrait géant du perchiste Renaud Lavillenie trône désormais en plein cœur de la capitale et symbolise d’ores et déjà la dynamique d’une candidature qui s’est fait attendre mais qui semble en mesure de transformer l’essai au cours des mois à venir.

(Crédits - Sport & Société)
(Crédits – Sport & Société)

La prochaine étape aura d’ailleurs lieu dès le 14 juillet, avec la Fête Nationale, puis le 31 juillet avec la présence d’une délégation française à la Session de Kuala Lumpur (Malaisie). Le CIO doit à cette occasion désigner la Ville Hôte des JO 2022 – entre Almaty (Kazakhstan) et Pékin (Chine) -, un rendez-vous déjà incontournable pour les villes tentées par la course aux anneaux olympiques de 2024.

Enfin, le 15 septembre 2015, la Ville de Paris déposera solennellement son dossier au siège du CIO à Lausanne (Suisse).

Dix ans après l’échec pour l’organisation des Jeux d’été de 2012, Paris veut plus que jamais renouer avec l’expérience des Jeux. Ce serait alors une première depuis… 1924.

Publicités

22 Thoughts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s