JO 2024 : « Brest et Marseille tiennent la corde » pour les épreuves de voile de Paris

Si la décision finale reviendra logiquement au Comité de Candidature, le choix du site candidat pour accueillir les épreuves de voile en cas de victoire de Paris 2024 sera celui de la Fédération Française (FFVoile).

Cette dernière devrait se prononcer dans le courant de l’été, avant le dépôt officiel de la candidature française au siège du Comité International Olympique (CIO), le 15 septembre 2015.

Voile

Pour l’heure, plusieurs villes ou territoires se sont déjà portés candidats : La Rochelle (Charente-Maritime), la Normandie, Hyères (Var), La Baule (Loire-Atlantique) ou encore Brest (Finistère) et Marseille (Bouches-du-Rhône).

Mais si chaque site tente aujourd’hui de démontrer ses capacités et ses qualités organisationnelles, deux villes semblent en avance sur les autres : Brest et Marseille. C’est tout du moins l’avis de Henri Bacchini, vice-président de la Fédération Française de Voile.

Selon ce natif du territoire brestois, interrogé par le quotidien régional « Le Télégramme », « il faut reconnaître que Brest et Marseille tiennent la corde dans ce dossier.

En tant que deuxième ville du pays, Marseille risque de peser lourd dans cette candidature nationale. L’attractivité du sud de la France et sa desserte par train ou par avion placent la cité phocéenne parmi les grandes favorites.

Mais Brest a une qualité d’infrastructures nautiques et un plan d’eau hors du commun ».

Illustration : Crédits – Norbert Vielfaure / FFVoile

5 pensées

  1. Marseille serait un très bon choix. Surtout avec le Vélodrome en plus, qui pourrait aussi accueillir des matchs de football, la cité phocéenne pourrait être un pôle intéressant pour la voile. Concernant les transports, il n’y a quasiment rien à construire, la ligne TGV existe, Marseille dispose d’un aéroport international, ceux de Lyon et de Nice ne sont pas très loin non plus. Mais le mistral qui souffle de façon imprévisible est aussi une donnée à prendre en compte.

    De plus, pourquoi ne pas se servir de ces JO comme d’un tremplin pour organiser les Jeux méditerranéens à Marseille en 2025 ou 2029…Une idée comme cela en passant…

    Brest a une rade magnifique et les problèmes de vent sont moins présents que pour Marseille. De plus, la ville a l’habitude des compétitions internationales en matière de voile. C’est moins le cas de Marseille.

    Dommage que la Corse ne se lance pas dans l’aventure, ce serait là aussi un choix merveilleux. Et tant qu’à être en accord avec l’agenda 2020, pourquoi ne pas organiser ces compétitions de voile en outre-mer? Les Antilles ou la Nouvelle-Calédonie seraient des endroits paradisiaques pour cela.

    J'aime

    1. Même si l’idée est séduisante, les Antilles et la Nouvelle-Calédonie sont néanmoins trop éloignées de la métropole pour envisager d’y organiser des épreuves. Problème au niveau de la distance mais aussi logistique, avec le décalage horaire…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.