JO 2024 : « Je milite pour que le futur centre nautique soit implanté à Aulnay-sous-Bois » (Bruno Beschizza)

Deux jours après le vote du Conseil de Paris et alors que plusieurs élus de Seine-Saint-Denis (François Asensi, Stéphane Troussel, Patrick Braouezec…) se montrent favorables à l’implication du département dans la candidature et le projet olympique, le Maire d’Aulnay-sous-Bois rappelle aujourd’hui son position sur la question.

Bruno Beschizza

Dans une interview pour le quotidien gratuit « Direct Matin », Bruno Beschizza (UMP) estime ainsi que l’on ne peut pas « parler de Grand Paris sans parler de la banlieue, car c’est bien là que sont les territoires.

On le voit avec la candidature de Paris pour les Jeux Olympiques, qui est portée par toute la région.

Je milite d’ailleurs pour que le futur centre nautique soit implanté à Aulnay-sous-Bois ».

La ville dispose de l’espace foncier nécessaire – avec l’ancien site des usines PSA – et souhaite profiter de l’élan olympique pour redonner vie à ce territoire de plus de 170 hectares.

Outre le Centre Aquatique de Paris 2024, le site pourrait également être doté d’un pôle d’activité dédié aux transports. Ce pôle serait notamment équipé d’une plateforme logistique et de centres de formation.

Illustration : Crédits – Page officielle Facebook
Publicités

7 Thoughts

  1. Preuve encore qu’ils n’ont toujours pas compris. Et cela revient au reportage de dimanche dernier. Vouloir absolument « être sur la photo ». Il faut absolument qu’ils s’abstiennent de ce type de discours, encore une fois le projet n’est certes pas bouclé, mais les représentants de la pré-candidature ne doivent pas subir de pression des politiques. Encore une fois les politique ne doivent pas être les seuls décideur sur cet enjeu.

    J'aime

    1. Tout à fait.

      Chaque élu local espère obtenir une part du gâteau. Hier, le Maire de Sarcelles souhaitait lui aussi bénéficier de la vitrine d’une candidature olympique pour relancer son projet de Dôme Arena dont il peine à boucler le financement…

      Une chose est sûre, le Mouvement olympique devra être en capacité d’arbitrer ses propres orientations. La pression politique sera rude mais il est dans l’intérêt de la candidature et du projet à venir que de résister et de proposer les solutions d’aménagements les plus optimales possibles !

      J'aime

      1. Oui, il va falloir faire des choix et vite. Car on commence à entrer dans une forme de surenchère qui n’est pas bonne pour cette candidature. Avec la multiplication de ces demandes, on revient encore à la fameuse position de ce que les JO peuvent apporter à la France, alors que le CIO veut savoir ce que la France proposera pour le progrès du mouvement olympique.

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.