JO 2024 : « Avec les Jeux et l’Expo Universelle, nous avons deux occasions d’incarner le Grand Paris » (Manuel Valls)

Au lendemain du vote du Conseil de Paris en faveur de la candidature olympique pour les Jeux de 2024 et au moment où Pascal Lamy a été désigné Délégué interministérielle pour la candidature de la France à l’Exposition Universelle de 2025, le Premier Ministre s’est exprimé aujourd’hui dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale.

Manuel Valls a ainsi affirmé que « la candidature olympique de Paris est importante pour la France.

De même, sur l’Exposition Universelle, c’est à l’État de prendre ses responsabilités, en partant du travail déjà accompli, avec la mobilisation exemplaire et enthousiasmante du secteur économique, et ce sera bien sûr le travail de Pascal Lamy de préparer ce rendez-vous très important.

Nous avons là deux occasions, avec les Jeux Olympiques et l’Exposition Universelle, d’incarner le Grand Paris, de lever les égoïsmes, de faire en sorte que toutes les Collectivités Territoriales, les acteurs économiques et sociaux, mais d’abord, bien sûr les citoyens, s’engagent et vous pouvez compter en tous cas sur l’engagement du Gouvernement ».

Manuel Valls - Matignon

En nommant l’ancien Directeur Général de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) auprès de la candidature à l’Expo 2025 et en réaffirmant son soutien à la candidature olympique de Paris, le Premier Ministre semble déterminé à ce que les deux projets coexistent et, le cas échéant, soient couronnés de succès.

Ce matin, Manuel Valls avait déjà présenté les deux candidatures comme deux événements vecteurs de développement pour la métropole francilienne.

« J’ai une conviction, c’est celle aussi du Président de la République : ces deux événements internationaux sont une chance pour le Grand Paris et le Grand Paris est en capacité de les accueillir ».

Cela rejoint en tous cas les récents propos de Bernard Lapasset, Président de l’Association d’étude Ambition Olympique et Paralympique.

Ce dernier avait alors pris l’exemple de l’Espagne, organisatrice des JO 1992 et de l’Exposition Universelle la même année, avec les villes de Barcelone pour le premier événement et de Séville pour le second. Il avait également mentionné la proximité temporelle entre les JO de Pékin 2008 et l’Expo de Shanghai 2010, mais aussi celle de la Coupe du Monde de rugby 2019 au Japon et des Jeux de Tokyo 2020.

A chaque fois, des exemples susceptibles de valider l’argument selon lequel un même pays peut candidater et organiser deux événements d’envergure mondiale.

La France semble plus que jamais prête à relever ce double défi.

Illustration : Crédits – Yves Malenfer / Matignon
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.