JO 2024 : Tor Vergata, possible quartier pour le Village Olympique de Rome

Le 24 mars dernier, le Bureau de la Commission de l’Éducation du Sénat de la République d’Italie a auditionné Giovanni Malago, Président du Comité Olympique Italien (CONI), dans le cadre des préparatifs liés à la candidature olympique de Rome pour l’organisation des Jeux d’été de 2024.

Cette audition devrait prochainement être suivie par celle du Président du Comité de Candidature, Luca Di Montezemolo.

Le patron du CONI a en tous cas pu exposer certains aspects de la candidature olympique de la capitale.

Ainsi, Giovanni Malago a abordé la délicate problématique de l’implantation du Village des Athlètes. Ce dernier est traditionnellement une source d’interrogations et ce, à plusieurs égards.

Le site doit en effet être relativement proche du Stade Olympique et de la majeure partie des installations sportives, mais il doit aussi s’inscrire dans une stratégie à moyen et long terme, de revitalisation d’un quartier ou d’un espace territorial en situation d’abandon (friche industrielle…).

Tor Vergata

Dans le cas de la candidature italienne, le Village de près de 18 000 lits pourrait être édifié dans le quartier de Tor Vergata. Cela aurait le mérite de redonner de l’élan au chantier de la Città dello Sport de l’architecte Santiago Calatrava. De ce fait, le Village serait implanté non loin d’un site potentiel pour les compétitions de gymnastique, de sports collectifs ou de natation (en bas à droite ci-dessus).

Si cet emplacement n’a pas encore été confirmé de manière officielle – il faudra peut-être attendre pour cela le lancement de la campagne olympique, le 15 septembre 2015, date du dépôt des lettres d’intention au siège du Comité International Olympique (CIO) – il apparaît néanmoins comme plus que plausible à en croire l’argumentaire développé par Giovanni Malago.

« L’objectif est de localiser le Village Olympique là où il y a des équipements publics et une zone urbaine en développement.

L’intention est de réfléchir à la logique d’un Village à Tor Vergata et certainement pas à Tor di Quinto où les contraintes environnementales sont très fortes ».

Ce choix diffère de l’option adoptée dans le cadre de la candidature aux JO 2020.

Tor di Quinto

Avant son retrait prématuré de la course, Rome avait ainsi développé l’idée de construire le Village Olympique et le Centre des Médias dans le quartier de Tor di Quinto. Cette option avait alors l’avantage de positionner ces deux installations majeures, non loin du Foro Italico, cœur du projet olympique italien et héritage direct des Jeux de 1960.

Avec le choix de Tor di Quinto, le Village était éloigné de moins de 10 minutes du Stade Olympique de Rome. Avec le choix de Tor Vergata, le Village serait désormais distant du Parc Olympique d’environ 40 minutes.

Foro Italico - Tor di Quinto - Tor Vergata

Les porteurs du projet – si l’option Tor Vergata est finalement retenue – devront donc faire valoir l’argument de l’héritage olympique (installation de logements supplémentaires et utilisation optimale des équipements de la Città dello Sport) et de l’héritage urbanistique (aménagement d’un quartier) afin de justifier un tel éloignement.

Illustrations : Crédits – Projet olympique de Rome 2020 / Google Map

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.