JO 2024 : La Seine-Saint-Denis au cœur du projet parisien

Le département de la Seine-Saint-Denis pourrait être le principal partenaire et bénéficiaire d’une candidature olympique de Paris pour l’organisation des Jeux d’été de 2024.

Déjà présent dans le cadre des projets pour 2008 (Stade olympique, Village des Athlètes) et 2012 (Centre Aquatique), le département limitrophe de la capitale serait une nouvelle fois sollicité afin d’accueillir plusieurs installations majeures nécessaires à l’événement planétaire.

Ainsi, comme le souligne le quotidien « Le Parisien », le Président de l’Agglomération de Plaine Commune, Patrick Braouezec, a dévoilé hier, quelques axes du futur projet actuellement au stade d’étude. Cette dernière, menée par le Mouvement olympique français, sera d’ailleurs présenté à la Maire de Paris puis aux différentes autorités, le 12 février 2015.

Selon l’élu de Saint-Denis, « nous sommes peut-être à la veille d’une nouvelle accélération de l’Histoire » pour le territoire, avec l’installation « autour du Stade de France, du Village olympique et de la Cité des Médias en Seine-Saint-Denis ».

Paris 2012 - Seine-Saint-Denis

Cette révélation vient de fait confirmer certaines tendances évoquées au cours des derniers mois.

Le site PSA d’Aulnay-sous-Bois pourrait ainsi être hôte du futur Village des Athlètes, tandis que La Courneuve pourrait accueillir pour sa part, le Village des Médias et l’ensemble de la logistique dédiée à la communication et à l’information.

Mais au-delà de ces deux infrastructures qui représentent un investissement conséquent mais surtout, plusieurs milliers de logements potentiels après les Jeux, la Seine-Saint-Denis verrait également l’émergence d’une autre enceinte indispensable aux JO et qui demeurent, malgré les différents projets, un véritable « serpent de mer » du sport hexagonal : le Centre Aquatique olympique.

Celui-ci serait – comme cela avait été envisagé dans le projet de Paris 2012 – implanté à Aubervilliers, non loin du Stade de France, appelé à devenir Stade olympique en cas de candidature et de désignation de la capitale comme Ville Hôte.

Si les trois hypothèses mentionnées venaient à se concrétiser, le Grand Paris Express pourrait pleinement bénéficier de ces projets, plusieurs gares et lignes nouvelles (15, 16, 17) étant prévues à proximité des installations utiles à l’événement olympique : Gare d’Aulnay, Gare de Saint-Denis-Pleyel, Gare de La Courneuve – Six Routes, Gare Mairie d’Aubervilliers…

Illustration : Projet olympique de Paris 2012, avec le Stade de France, le Centre des Médias, le Centre Aquatique et les Pavillons multisports

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.