JO 2024 : La parenthèse olympique de Washington DC

A l’heure où les Américains sont appelés aux urnes afin de renouveler la composition du Congrès (Chambre des Représentants et Sénat), le « New York Times » s’interroge sur les bienfaits éventuels de la candidature olympique de Washington District of Columbia et, le cas échéant, de l’organisation des Jeux.

Pour le célèbre quotidien américain, « quel que soit le résultat des élections aux États-Unis, la semaine prochaine, la classe politique de Washington DC sera toujours autant divisée et ce sera encore le cas après la présidentielle de 2016.

Mais un événement pourrait venir combler, pendant un certain temps, la partisanerie de la capitale fédérale : le choix de Washington DC pour accueillir les Jeux Olympiques d’été de 2024″.

Selon le « New York Times », la candidature olympique pourrait donc apparaître comme une véritable parenthèse dans le tumulte politique habituel. L’ampleur du projet et les retombées éventuelles si l’événement est bien planifié, sont en effet de nature à souder la classe politique qui ferait dès lors cause commune pour obtenir les Jeux et aménager les sites.

En outre, l’attribution des JO à la capitale fédérale américaine pourrait « jouer un rôle majeur et fournir un élément de fraternité avant le 250e anniversaire de l’Indépendance des États-Unis, deux ans plus tard ».

Washington DC 2024

Les deux exemples fournis par le « New York Times » ne sont toutefois possibles qu’à deux conditions essentielles.

La première, et sans doute la plus délicate, relève de la qualité technique du dossier et de la capacité de ses promoteurs à le vendre. Autrement dit, que Washington DC soit choisie comme ville prétendante aux JO par le Comité Olympique des États-Unis (USOC) d’une part, et qu’elle soit sélectionnée par le Comité International Olympique (CIO) d’autre part.

La seconde condition tient à la planification du projet. Les sites existants de Washington DC et de sa région devront ainsi être utilisés en priorité et les investissements dans l’aménagement de nouveaux sites devront privilégier les installations temporaires ou démontables.

En outre, le choix de l’emplacement des sites devra être minutieusement réfléchi et ce, afin de favoriser la régénération urbaine et la rénovation de certains quartiers de la ville et de sa périphérie. L’emplacement du Stade Olympique est ainsi l’un des points cruciaux qui devra être appréhendé rapidement par les partisans de la candidature.

Si Washington DC parvient à régler ces deux conditions, ces deux problématiques, elle pourra alors espérer organiser de grands Jeux Olympiques et Paralympiques d’été. Les premiers de son Histoire. Les premiers sur le sol américain depuis ceux d’Atlanta en 1996.

Illustration : Crédits – Washington DC 2024

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.