JO 2024 : Les Comtés de Virginie au coeur de la candidature de Washington DC

Dans sa volonté d’obtenir l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2024, la capitale fédérale des États-Unis, Washington District of Columbia, souhaite associer les États voisins de Virginie et du Maryland.

Une stratégie qui n’est pas sans rappeler celle déployée pour l’obtention des JO 2012. Confrontée aux candidatures de San Francisco ou encore New York, Washington DC s’était finalement inclinée face à « Big Apple ».

DC 2024 - long_bridge_park_arlington_county_soccer_field

Aujourd’hui, New York n’est pas candidate et Washington DC espère bien convaincre le Comité Olympique des États-Unis (USOC).

Des réflexions sont actuellement menées quant à l’implantation du Village Olympique ou du Stade Olympique ainsi que des autres équipements majeurs nécessaires à l’accueil des Jeux.

Car bien que disposant d’enceintes sportives de grandes qualités, Washington DC devra s’engager dans la construction, notamment, d’un Centre Aquatique. Celui-ci pourrait prendre place au cœur du Long Bridge Park Arlington, dans le Comté d’Arlington.

DC 2024 - Long Bridge Park Arlington - Aquatic Center

Imaginé depuis plusieurs années, ce Centre Aquatique pourrait comprendre un bassin olympique, un bassin d’entraînement ainsi que des structures dédiées au grand public (bassin de loisirs, toboggans, espace de remise en forme, parc arboré…).

Néanmoins, le projet initial a récemment été écarté en raison de son coût supérieur aux 79,3 millions de dollars envisagés, mais nul doute que si Washington DC est retenue par l’USOC, le Centre Aquatique pourrait sortir de terre plus rapidement que prévu et pourrait être plus imposant aussi. Quoiqu’il en soit, deux ans seraient nécessaires pour aménager l’installation.

DC 2024 - Morven Park - vue aérienne

Implanté à Leesburg, dans le Comté de Loudoun, le Morven Park International Equestrian Center pourrait également être sollicité par les promoteurs de la candidature olympique de Washington DC 2024.

Construit à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle, le centre est l’un des sites emblématiques de Virginie et pourrait fort logiquement prétendre à organiser les épreuves de sports équestres. D’ailleurs, d’importants travaux de rénovation ont récemment été décidés afin de célébrer le centenaire du centre équestre.

Comme l’a précisé le site officiel du centre, « les installations équestres de Morven Park évolueront dans un site de première classe, avec des équipements modernes, un grand espace d’échauffement, des granges spacieuses et des espaces sécurisés et efficaces pour les chevaux, les véhicules et les spectateurs ».

DC 2024 - Morven Park

Autre site de l’État de Virginie qui pourrait faire partie intégrante du concept de Washington DC, le Beaverdam Creek Reservoir serait un lieu adéquat pour les compétitions d’aviron.

Récemment fermé au public, le lac devrait de nouveau être accessible dans le courant de l’année 2018.

DC 2024 - Beaverdam Creek Reservoir

Enfin, plusieurs équipements de l’Université George Mason (Comté de Fairfax) pourraient également être intégrées au projet olympique de la capitale fédérale américaine. Ainsi, le Patriot Center et ses 10 000 places pourrait faire figure d’arena sportive pour l’un des sports collectifs inscrits au programme olympique.

Illustrations : Crédits – Arlington VA / Jim Hanna & Washington Business Journal / Morven Park / Google Maps

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.