Rio 2016 : Début d’incendie sur le chantier du Stade João Havelange

L’Estádio João Havelange de Rio de Janeiro sera-t-il pleinement opérationnel pour accueillir les épreuves d’athlétisme lors des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été 2016 ?

La question mérite d’être posée au regard des nombreux imprévus qui se sont succédés au cours des dernières années.

Aménagé pour les Jeux Panaméricains 2007, le Stade Engenhão devait initialement connaître une phase de réaménagement afin de porter sa capacité de 47 000 à 60 000 places. Néanmoins, suite à la découverte en 2013 de failles importantes en matière de sécurité, les autorités brésiliennes et les organisateurs des Jeux ont décidé de fermer les portes du stade jusqu’en 2015 et de faire appel à un consortium chargé de réparer la structure.

Un coup dur dans le cadre de la préparation à l’organisation des premiers Jeux Olympiques et Paralympiques de l’Histoire de l’Amérique du Sud.

Rio 2016 - toiture Stade Joao Havelange

Toutefois, un nouvel incident s’est récemment produit, comme le rapporte le site « ESPN ».

Vendredi 12 septembre, un début d’incendie s’est en effet déclaré sous la toiture en cours de rénovation. Le sinistre n’a fait aucune victime et les dégâts semblent minimes selon les premiers éléments de constatation.

Afin de rassurer les autorités et les organisateurs de Rio 2016, le consortium « Odebrecht et OEA » a publié un communiqué officiel :

« Vendredi 12 septembre, dans l’après-midi, un début d’incendie s’est déclaré dans la partie orientale de la toiture du Stade João Havelange.

Le feu a rapidement été maîtrisé par l’équipe de sécurité du consortium et ce, en coopération avec les personnels de lutte contre les incendies.

Personne n’a été blessé au moment du sinistre car au moment de l’incident, les travailleurs avaient déjà quitté le stade.

Toutes les mesures ont été prises afin d’assurer l’intégrité physique du stade. L’origine de l’incendie n’est pas encore déterminée ».

Illustration : Crédits – Site officiel du Stade Joao Havelange

Laisser un commentaire