JO 2024 : Hambourg officialise sa candidature

Après Berlin hier, la ville de Hambourg a confirmé son intention d’être candidate à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été 2024.

La cité, intéressée par les JO 2012, avait été recalée par le Comité Olympique Allemand (DOSB) au profit de Leipzig. Cette dernière n’avait toutefois pas réussi à dépasser l’étape de Ville Requérante.

Hambourg 2024 - Jeux

Comme l’a indiqué Christoph Holstein, porte-parole du Sénat de Hambourg, « un groupe de travail effectue un travail intense et approfondi » afin de pouvoir présenter un projet particulièrement solide sur le plan technique.

Celui-ci devrait notamment s’appuyer sur la réhabilitation du quartier portuaire ainsi que sur la mobilisation de Kiel pour les compétitions de voile.

Indéniablement fragilisée par la présence de Berlin, Hambourg dispose toutefois d’un élément de poids dans la course aux Jeux, à savoir l’adhésion populaire. Selon un récent sondage, 73% des citoyens de la ville soutiennent la candidature de Hambourg.

Illustration : Crédits – Site officiel de la Ville de Hambourg

2 pensées

  1. Après les Américains, les Allemands se lancent officiellement dans la course à leur tour !

    Si cela n’a rien d’étonnant, ça va très certainement changer la donne dans la course aux candidatures… D’autant plus que des intentions émanent d’un peu partout ces derniers temps.

    Les USA sont partants, on le savait… On peut s’attendre sans le moindre doute à une candidature du Golfe persique… Dubaï pourrait être tentée (soit pour 2024, soit elle attend 2028…). Doha ne renoncera certainement jamais 😉 (mais les critiques suite à l’organisation de laa Coupe du Monde 2022 pourrait la freiner momentanément). En Afrique, l’Afrique du Sud pourrait bien oser l’aventure (ou attendre 2028 également). Quant à l’Europe, Istanbul fera certainement son come-back. Baku a des ambitions, née des Jeux Européens 2015. Quid de Madrid ? Et l’Italie va-t-elle faire le grand saut ?

    Dans ce riche panorama de candidats potentiels, et avec une concurrence allemande incroyable, la France va-t-elle oser ?

    Le duel Hambourg/Berlin va déjà être très intéressant, aux vues des ambitions de deux villes… Economiquement, sportivement, industriellement, et même socialement, les deux possibilités sont prometteuses…

    Il faut maintenant attendre ce que Berlin aura à répondre, lundi !

    J'aime

  2. Istanbul sera de la partie, c’est quasiment une certitude. Et ce sera à coup sûr une candidature redoutable. Toutefois, l’évolution géopolitique du Moyen-Orient pourrait condamner cette fois encore la candidature stambouliote.

    Bakou devrait aussi en être. Mais les chances de gagner sont très minces. Etre dans la short-list serait déjà une réussite.

    Madrid n’ira pas. Les autorités municipales y sont opposées, après 3 échecs consécutifs.

    L’Afrique du Sud va sans doute attendre 2028. 3 éditions d’affilée hors d’Europe, c’est un peu beaucoup je pense. Et 2028 est plus accessible, voire 2032. Une organisation réussie des Jeux du Commenwealth en 2022 à Durban boosterait le dossier.

    Les Émirats Arabes Unis ont annoncé il y a quelques mois qu’ils se concentraient sur 2028. Avec l’organisation de l’EXpo universelle à Dubaï en 2020, c’est une excellente stratégie (récupération possible des infrastructures).

    Doha et le Qatar y retourneront certainement aussi, en espérant être enfin retenus sur la short list. De là à gagner…il y a un pas que je ne franchirai pas…surtout si l’Asie organise les JO en 2018, 2020 et 2022…ce qui est très probable.

    L’Allemagne sera sans doute redoutable. Mais Berlin risque de souffrir d’un manque d’intérêt de la part de ses habitants. Et Hambourg pourrait bien lui damer le pion pour représenter le pays. Maintenant avec Bach président du CIO, les Allemands seront forcément boostés à l’interne. Cela peut aussi se retourner contre une candidature allemande.

    Rome fourbit ses armes. Mais je ne vois pas la capitale italienne s’imposer.

    Paris et la France oseront-ils se lancer? Il le faut. Aucune candidature n’est imbattable. Sydney, Turin, Vancouver, Londres, Sotchi et Rio l’ont prouvé dans un passé récent. Le momentum est là. Pour 2028, il sera trop tard. Surtout si Istanbul, Rome ou Berlin devaient s’imposer pour 2024.

    Quant aux États-Unis, j’ai encore un doute sur leur volonté réelle de se lancer dans l’aventure. Certes, le processus est lancé mais le CIO voudra-t-il retourner aussi vite dans ce pays, alors que d’autres comme la France, la Turquie, l’Italie ou l’Allemagne, sans parler du continent africain, espèrent les JO d’été depuis des lustres…pas certain…

    Depuis longtemps, je pense que 2024 se jouera entre les candidates européennes. Paris doit foncer et ne pas se poser de questions. Sinon, la France devra certainement attendre très longtemps son tour!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.