Face à l’avenir incertain de la « Città dello Sport » : « Déployez les voiles de Calatrava ! »

Ambitieux projet architectural, économique et sportif, la « Città dello Sport » de Rome (Italie) est un concept inachevé. Ce complexe sportif devait à terme accueillir un centre aquatique d’envergure internationale ainsi qu’une salle multifonctionnelle de grande capacité.

Aujourd’hui, le projet reste au point-mort, même si les quelques voutes d’acier et de verre qui s’élancent vers le ciel, donnent l’impression d’un vaste chantier en cours.

Rome - Citta dello sport - vue de la voute principale

Symboles de l’architecture singulière et époustouflante de Santiago Calatrava – à qui l’on doit notamment la physionomie du Parc Olympique d’Athènes (Grèce) – ces voutes sont aussi le symbole d’une Italie qui, des années durant, à engager de grands travaux sans en assurer les lourds financements.

D’un coût initial de 60 millions d’euros, le projet de « Città dello Sport » a rapidement connu une inflation incontrôlé entre 2005 et 2009 pour atteindre le chiffre de 660 millions d’euros. L’État et les collectivités parties prenantes au projet, auraient d’ores et déjà injecté entre 250 et 400 millions dans ce projet titanesque.

Pour relancer le chantier, des pistes ont été étudiées – notamment celle de l’aménagement d’un grand jardin botanique sous l’immense verrière – mais une future candidature olympique de Rome pourrait véritablement permettre d’achever l’œuvre architecturale.

Le Maire de Frascati, commune limitrophe de Rome, a en tout cas exhorté le Premier Magistrat de la capitale italienne à agir. Au cours d’une récente réunion concernant l’avenir du quartier de Tor Vergata, Gianluigi Peduto a ainsi lancé à son collègue romain, Ignazio Marino :

« Déployez enfin les voiles de Calatrava ! »

Rome - Citta dello sport - vue du ciel

Car le complexe sportif n’est pas l’unique projet en suspens depuis l’arrêt soudain du chantier. Comme l’a souligné le Maire de Frascati, un important aménagement routier avait été retardé pour permettre le bon déroulement des travaux.

Aujourd’hui, le Maire souhaiterait que le chantier reprenne afin de permettre une meilleure connexion routière de sa ville en direction de Rome mais aussi de Naples.

Illustrations : Vue du chantier fin 2013 (Crédits – Progetti Concorsi)

Laisser un commentaire