Grand Stade de Rugby : La FFR et les Collectivités votent la poursuite du projet

Organisée sous l’égide de la Commission Nationale du Débat Public (CNDP), une grande concertation s’est tenue du 07 novembre 2013 au 21 février 2014, concernant le projet de Grand Stade de la Fédération Française de Rugby (FFR).

Le débat public a permis de mettre en avant les trois constats comme autant d’atouts pour le futur stade : le caractère d’intérêt national et international, les enjeux économiques et sociaux et l’impact environnemental.

A la suite de ce débat public, les Collectivités Territoriales partenaires et la FFR ont décidé de poursuivre le projet.

Grand Stade - vue intérieure

Ainsi, une délibération a été votée par le Comité Directeur de la FFR, les Conseils Municipaux de Bondoufle et de Ris-Orangis, ainsi que par le Conseil de la Communauté d’Agglomération Evry-Centre-Essonne et par le Conseil Général de l’Essonne.

De fait, « le groupement FFR / Collectivités a décidé de poursuivre le projet d’implantation du stade de la FFR sur le site de l’ancien hippodrome de Ris-Orangis, en demandant à ce qu’il soit déclaré d’intérêt général.

Conformément aux recommandations du débat public, une deuxième phase de concertation est engagée, sous l’égide d’un Comité Consultatif, chapeauté par une personnalité reconnue pour son indépendance ».

Grand Stade - parvis

Désormais, les prochaines échéances s’échelonneront au dernier trimestre de l’année 2014. Deux événements auront alors lieu.

Tout d’abord, la FFR dévoilera le choix du constructeur du futur Grand Stade et ensuite, les Collectivités présenteront le choix de l’équipe de maîtrise urbaine qui aura en charge l’aménagement de 120 hectares autour de l’enceinte sportive et culturelle.

Illustrations : Crédits – FFR

Laisser un commentaire