JO 2024 : La compétition olympique où l’histoire d’une malchance italienne

En fin de semaine, le Comité Olympique Italien (CONI) a tenu une réunion au cours de laquelle il aurait choisi d’écarter une éventuelle candidature de Rome pour l’organisation des Jeux d’été de 2024.

Dès lors, l’idée d’une candidature de Milan se trouve relancée mais l’histoire – plus ou moins récente – des candidatures olympique de la péninsule pourrait refroidir les plus optimistes.

Rome 2020

En effet, tout au long du XXe siècle, la capitale italienne ou Milan, ont tenté d’obtenir le précieux sésame olympique, mais il a fallu attendre 1960 pour voir le rêve italien se réaliser, pour la seule et unique fois, au cœur du Foro Italico de Rome.

Pour les JO 2020, Rome avait été contrainte de se retirer, faute d’avoir obtenu l’appui gouvernemental de Mario Monti et de ce fait, les garanties financières nécessaires à la soumission d’un tel projet devant le Comité International Olympique (CIO).

Auparavant, l’Italie avait présenté la candidature de Rome pour les Jeux de 2004. Solide concurrente, la capitale italienne ne fut toutefois pas en mesure de venir inquiéter la favorite grecque, Athènes, qui remporta l’organisation par 66 voix contre 41.

Quelques années plus tôt, Milan avait été présenté au CIO afin d’obtenir les symboliques Jeux de l’An 2000. Mais, comme l’a rappelé le journaliste Alain Lunzenfichter sur son compte Twitter, la cité de Lombardie avait déclaré forfait à six mois de l’élection en 1993.

Bien plus tôt, à l’aube de la Seconde Guerre Mondiale, la capitale italienne avait dû s’incliner face à Londres (11 voix contre 20) pour l’organisation des Jeux de 1944, édition qui ne s’est finalement jamais déroulée.

Quelques années auparavant, Rome fut successivement intéressée par les Jeux de 1924 et 1936, sans oublier, au début du siècle, les Jeux de 1908. Mais malgré sa désignation face à des villes comme Milan – déjà -, Londres ou Berlin, la « Ville Éternelle » avait renoncé à accueillir les Jeux en raison de l’éruption du Vésuve et des conséquences économiques qui en découlèrent à l’époque.

L’histoire olympique italienne est donc riche en rebondissements.

Et même si l’Italie se porte officiellement candidate pour les Jeux de 2024, rien ne peut aujourd’hui garantir la bonne marche de la candidature au cours des prochains mois…

Illustration : Projet olympique de Rome 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.