Tokyo 2020 signe un accord avec ses 68 partenaires nationaux

Depuis l’attribution des Jeux par le Comité International Olympique (CIO) en 2013, les organisateurs de Tokyo 2020 ont su gérer d’une main de maître le Programme des Sponsors pour en recueillir in fine des revenus sans équivalent. La signature d’un accord de base avec les 68 partenaires nationaux vient aujourd’hui parachever cette réussite capitale.

Les anneaux olympiques installés au sein de l’Odaiba Marine Park de Tokyo en décembre 2020 (Crédits – Tokyo 2020)

Si Tokyo 2020 a régulièrement été citée dans les médias comme étant l’une des Olympiades les plus dispendieuses de l’histoire olympique, il ne faudrait pas pour autant négliger le succès majeur que les organisateurs nippons ont minutieusement construit au fil des ans et qui n’est autre que la gestion du stratégique Programme des Sponsors.

Faisant partie intégrante des recettes inscrites au budget d’organisation des Jeux, ledit Programme constitue, pour tout organisateur de l’événement, l’une des clés de voûte de la cathédrale olympique.

Dès la phase de candidature, chaque prétendant expose en effet ses projections, sur la base d’événements majeurs organisés sur son sol et au regard des précédentes éditions olympiques. Il en est de même concernant les postes liés à la billetterie ou encore aux licences. Par la suite, la recherche de partenaires représente l’un des chantiers-phares, et paradoxalement l’un des moins visibles, pour le Comité d’Organisation alors soucieux de confirmer les projections et, si possible, de dépasser ces dernières.

Dans le cadre des Jeux de Tokyo 2020, le Comité d’Organisation (TOCOG) a ainsi élaboré un schéma reprenant le nombre habituel de trois catégories, mais avec le souci de multiplier les opportunités grâce à l’exploitation de domaines et de sous-domaines variés. A l’arrivée, le TOCOG est parvenu à engranger pas moins de 68 partenaires nationaux avec plus de 3,3 milliards de dollars de recettes collectées (2,70 milliards d’euros). Du jamais vu.

Cela représente d’ailleurs la plus grande part des revenus du TOCOG récemment annoncés à 6,7 milliards de dollars (5,48 milliards d’euros), devant la contribution initiale du CIO (800 millions de dollars ; 654,56 millions d’euros) et le complément apporté cette année par l’institution pour atténuer les conséquences du report (650 millions de dollars ; 531,87 millions d’euros).

Si l’on ajoute à l’enveloppe des recettes du Programme des Sponsors de Tokyo 2020, celle issue du Programme des Partenaires Olympiques Mondiaux (500 millions de dollars ; 409,13 millions d’euros), la manne financière générée par le sponsoring dépasse même le seuil des 3,8 milliards de dollars (3,11 millions d’euros), soit un peu plus de la moitié des revenus du TOCOG.

Ces données démontrent dès lors l’importance d’un tel programme dans le dispositif de préparations des Jeux, d’autant plus pour Tokyo 2020 qui a connu une inflation des coûts depuis l’attribution des Jeux en 2013 et aussi la survenance de la crise du Covid-19, avec des dépenses déjà consenties ou à venir par les organisateurs à hauteur de 6,7 milliards de dollars (5,48 milliards d’euros) et des investissements fournis par les autorités gouvernementales à l’échelon local et à l’échelle nationale pour 8,6 milliards de dollars (7,04 milliards d’euros).

Toshiro Muto, Directeur Général de Tokyo 2020 et Yoshiro Mori, Président de Tokyo 2020, lors d’une conférence de presse organisée le 10 juin 2020 (Crédits – Tokyo 2020)

La semaine passée, le TOCOG a donc tenu à sanctuariser la puissance de feu du Programme des Partenaires, avec la signature d’un accord de base mêlant les 68 sponsors nationaux jusqu’en 2021.

Pour Yoshiro Mori, Président de Tokyo 2020, cette confiance partagée est une bonne nouvelle en ces temps troublés et alors que certains se sont longtemps inquiétés du départ éventuel de partenaires à la suite du report des Jeux.

Comme il l’a ainsi exposé :

Les Jeux de Tokyo 2020 ont reçu le plus grand soutien financier de partenaires nationaux dans l’histoire des Jeux. Ce niveau de coopération avec des entreprises présentes dans le pays est extrêmement encourageant.

Alors que 2020 touche à sa fin, nous tenons à les remercier à nouveau pour leur soutien continu. Au milieu des difficultés de cette année, nous pensons que c’est grâce au soutien immense et varié de nos partenaires que nous avons pu faire face et poursuivre les préparatifs des Jeux.

Grâce à cette signature majeure, Tokyo 2020 boucle une année 2020 particulièrement intense.

Au cours des derniers mois, la gestion du report des Jeux a ainsi appelé à la mobilisation de l’ensemble des équipes pour sécuriser la quarantaine de sites et le Village des Athlètes ou encore pour assurer la reprise de la billetterie et les modalités de remboursement.

La logistique entourant le Programme des Volontaires et le relais de la flamme a aussi été un élément-clé des discussions menées entre les parties, de même que l’instauration d’un nouveau cadre pour les Cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux, sans compter la mise en place d’un calendrier repensé pour le déroulement des épreuves-tests en amont de ces derniers.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.