Décès de Lee Kun-hee, Président de Samsung et membre honoraire du CIO

Président du groupe Samsung depuis 1987, par ailleurs membre honoraire du Comité International Olympique (CIO) depuis 2017, Lee Kun-hee est décédé à l’âge de 78 ans.

Lee Kun-hee (Crédits – Samsung)

Natif de Daegu (Corée du Sud), Lee Kun-hee s’est imposé au fil des décennies comme une figure majeure de l’industrie sud-coréenne, en s’installant solidement comme la première fortune du pays – avec plus de 20 milliards de dollars – et comme l’une des 75 personnalités les plus riches de la planète selon le magazine Forbes.

Ayant obtenu une Licence d’économie à l’Université Waseda de Tokyo (Japon) et un MBA à l’Université George Washington aux États-Unis avant de rejoindre le groupe fondé par son père, Lee Byung-chull, dès 1968, il a d’abord été Directeur Général du quotidien Joong-Ang Daily News et de la société de diffusion Tongyang Broadcasting Corporation, deux filiales du groupe Samsung. Par la suite, Lee Kun-hee a accédé au fauteuil de Vice-Président du groupe à partir de 1978, avant d’en devenir le Président à compter de 1987.

A ce poste, Lee Kun-hee a peu à peu apposé sa marque pour faire entrer Samsung dans une ère nouvelle, et faire ainsi de l’entreprise familiale, un fleuron de l’industrie nationale – premier conglomérat du pays avec un chiffre d’affaires de plus de 200 milliards de dollars – et un leader mondial de l’innovation, en particulier dans le secteur des télécommunications.

En parallèle de ses fonctions au sein de Samsung, et même si son mandat fut aussi marqué par les polémiques et les affaires judiciaires sur fond de corruption, Lee Kun-hee a également été présent dans plusieurs instances économiques majeurs, comme la Fédération des Industries Coréennes, dont il était le Vice-Président, ou encore le Comité Économique nippo-coréen.

(Crédits – CIO)

Outre ses activités économiques, le Président de Samsung a très tôt entretenu des liens étroits avec le Comité International Olympique (CIO) et ce, dès la fin des années 1980.

De fait, élu membre de l’institution de Lausanne (Suisse) en 1996, Lee Kun-hee avait, quelques années auparavant, installer son entreprise comme l’un des sponsors des Jeux de Séoul 1988, dix ans avant de signer l’arrivée de Samsung au sein du Programme des Partenaires Olympiques Mondiaux (TOP).

Officialisé en marge des Jeux d’hiver de Nagano 1998, ce partenariat fut renouvelé en 2018, assurant dès lors à Samsung une présence et une couverture des Jeux de Tokyo 2020, Pékin 2022, Paris 2024, Milan-Cortina 2026 et Los Angeles 2028.

Acteur-clé de la candidature de PyeongChang dans la course à l’organisation des Jeux d’hiver de 2018, Lee Kun-hee avait été élu membre honoraire du CIO en 2017 et était par ailleurs Président honoraire du Comité Olympique de Corée du Sud. Aussi, à l’annonce de son décès survenu six ans après une crise cardiaque, le Président du CIO n’a pas manqué de réagir pour exprimer la reconnaissance de l’institution vis-à-vis de l’engagement du leader sud-coréen.

Comme l’a ainsi déclaré Thomas Bach :

Lee Kun-hee a fait une importante contribution au Mouvement Olympique et au succès des Jeux Olympiques, non seulement en faisant de Samsung un partenaire TOP du CIO, mais aussi en promouvant les Jeux Olympiques dans le monde entier et en favorisant le lien entre le sport et la culture. Cet héritage olympique que laisse Lee Kun-hee continuera de perdurer.

Pour lui rendre hommage, le CIO fera mettre le drapeau olympique en berne à Lausanne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.