Le CIO a déjà apporté une aide de 100 M$ pour les acteurs du Mouvement Olympique

En amont de la 136e Session qui se déroulera ce vendredi par visioconférence, la Commission Exécutive du Comité International Olympique (CIO) a précisé en milieu de semaine la portée de l’aide financière d’ores et déjà consentie à l’égard des composantes du Mouvement Olympique et ce, en raison des répercussions de la crise du Covid-19.

Thomas Bach, Président du Comité International Olympique, lors de la réunion de la Commission Exécutive, mercredi 15 juillet 2020 à Lausanne, Suisse (Crédits – CIO / Greg Martin)

Depuis le début de la crise sanitaire, le CIO a fait le choix d’accompagner les acteurs du monde sportif, à commencer par les Comités Nationaux Olympiques (CNO) et les Fédérations Internationales (FI).

En ce sens, comme l’a rappelé le Président de l’institution de Lausanne (Suisse), Thomas Bach :

Le Mouvement Olympique fait face à l’heure actuelle à un défi sans précédent. Le CIO doit organiser pour la première fois le report d’une édition des Jeux Olympiques et aider ses partenaires à surmonter cette crise mondiale. Cette situation inédite exigera que nous nous montrions solidaires, créatifs, déterminés et flexibles.

Nous devrons tous faire des sacrifices et des compromis. Des circonstances extraordinaires appellent des mesures extraordinaires. Cette situation exige que chacun d’entre nous fasse sa part et cela vaut pour nous tous, y compris le CIO.

Nous sommes heureux de pouvoir apporter notre soutien à travers nos programmes d’aide.

Afin de concrétiser son effort, le CIO a accordé pour l’heure 37 millions de dollars à l’attention des CNO (32,41 millions d’euros) et 63 millions de dollars à destination des Fédérations Internationales (55,19 millions d’euros).

Pour les Comités, l’institution a ainsi souhaité montrer son soutien alors que les 206 CNO subissent les conséquences de la crise sanitaire, couplée à la crise économique liée à l’arrêt des compétitions. Le report des Jeux de Tokyo 2020 constitue de plus un surcoût non-négligeable dans le cadre de la préparation des athlètes référencés par chacun des CNO et susceptibles de concourir durant les Jeux.

Aussi, le CIO, via la Solidarité Olympique, s’est engagé à financer l’extension de plusieurs programmes au-delà de 2020 et ce, dans le but d’atteindre l’échéance des Jeux d’été qui auront lieu l’année prochaine.

Concrètement, les Bourses Olympiques de plus de 1 600 athlètes issus de 185 CNO seront maintenus jusqu’en août 2021, soit un investissement de 15 millions de dollars (13,14 millions d’euros). Les subventions pour les sports d’équipe seront elles-aussi préservées jusqu’à la tenue des Jeux de Tokyo 2020. Enfin, le soutien aux athlètes réfugiés détenteurs d’une bourse se poursuivra également jusqu’au mois d’août 2021.

Au cours de la réunion de la Commission Exécutive du CIO, organisée ce mercredi 15 juillet 2020, il a par ailleurs été précisé que l’institution continuerait d’apporter son soutien aux CNO, via la part du programme des partenaires mondiaux (TOP) représentant quelques 150 millions de dollars (131,41 millions d’euros), part payable d’ici la fin de l’année.

Outre l’aide accordée aux CNO, l’institution olympique a aussi engagé un appui financier pour les Fédérations Internationales pour lesquels le report des Jeux d’été à engendrer un décalage en chaîne de nombre d’événements sportifs continentaux et mondiaux, soit autant de ressources directes non-perçues.

De fait, certaines FI ont d’ores et déjà obtenu un prêt de la part du CIO :

  • Fédération Internationale de Basketball,
  • Fédération Internationale de Golf,
  • Fédération Internationale de Gymnastique,
  • Fédération Internationale de Hockey,
  • Fédération Internationale de Judo,
  • Fédération Internationale de Natation,
  • Fédération Internationale de Tennis,
  • Fédération Internationale de Volleyball,
  • Union Cycliste Internationale,
  • Union Internationale de Pentathlon moderne,
  • World Archery (tir-à-l’arc),
  • World Athletics (athlétisme),
  • World Rowing (aviron),
  • World Rugby (rugby),
  • World Sailing (voile),
  • World Taekwondo (taekwondo).

Cinq autres FI, ne percevant pas de revenus en provenance des Jeux, mais qui seront présentes lors de l’édition olympique de Tokyo 2020, ont quant à elles reçu un don du CIO :

  • Confédération Mondiale de Baseball et Softball,
  • Fédération Internationale d’Escalade,
  • Fédération Internationale de Surf,
  • Fédération Mondiale de Karaté,
  • World Skate (skateboard).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.