JO 2032 : L’intérêt coréen ne se dément pas

Avec la signature récente d’un accord de coopération stratégique, les artisans d’une candidature olympique et paralympique conjointe entre la Corée du Nord et la Corée du Sud entendent concrétiser un projet pensé comme un symbole de paix entre les deux pays.

Signature d’un accord de coopération stratégique entre le Conseil Consultatif pour l’Unification Nationale, le Gouvernement Métropolitain de Séoul, et le Conseil des Sports de Séoul, mercredi 27 mai 2020 (Crédits – The National Unification Advisory Council)

Si la crise liée à l’épidémie de Covid-19 a conduit à la suspension temporaire des travaux de la candidature du Queensland (Australie) et au ralentissement du projet espéré en Inde, les derniers jours ont toutefois permis d’enclencher une dynamique nouvelle du côté de la Corée du Sud.

En présence du Président du Comité conjoint Séoul-Pyongyang 2032 et de représentants du Ministère des Sports, le Gouvernement Métropolitain de Séoul et le Conseil des Sports de Séoul ont en effet conclu un partenariat stratégique avec le Conseil Consultatif pour l’Unification Nationale (NUAC) qui œuvre depuis 1980 à une politique de rapprochement avec la Corée du Nord.

Au regard de cet accord, l’instance sera chargée de promouvoir la perspective d’une candidature commune des deux pays pour l’organisation des Jeux d’été de 2032 et ce, via des initiatives dans les médias et sur le terrain auprès de la population. Ces futures initiatives seront par ailleurs soutenues par le Conseil des Sports de Séoul qui installera prochainement un Comité destiné à sonder l’opinion publique nationale et à créer les conditions d’un consensus politique.

Pour Lee Seung-hwan, Secrétaire Général du NUAC, la signature de l’accord de coopération constitue une étape capitale en vue de l’élaboration d’un projet :

L’organisation des Jeux Olympiques à Séoul et à Pyongyang en 2032 sera une précieuse occasion de promouvoir la paix et la prospérité de la péninsule coréenne.

Nous ferons de notre mieux pour rassembler les gens autour d’une candidature conjointe.

Le Président de la République de Corée à la tribune de l’Assemblée Générale des Nations Unies, le 24 septembre 2019 (Crédits – UN Photo / Cia Pak)

L’annonce de l’accord stratégique entre les trois entités mentionnées intervient quelques mois après une rencontre, en septembre 2019, entre le Président Sud-Coréen, Moon Jae-in, et le Président du Comité International Olympique, Thomas Bach.

Avant cet échange, mené en marge de l’Assemblée Générale des Nations Unies (ONU) à New York (États-Unis), deux délégations en provenance de la péninsule coréenne avaient fait le déplacement jusqu’à Lausanne (Suisse) en février 2019 pour évoquer la possibilité d’une participation d’équipes unifiées lors des Jeux de Tokyo 2020, mais également pour avancer sur l’idée d’une candidature aux Jeux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.