Milan-Cortina 2026 : Le Parlement italien adopte la Loi Olympique

Moins d’un an après sa désignation comme Hôte des Jeux d’hiver de 2026, l’Italie a procédé à l’adoption du texte portant mention de la Loi Olympique. Après la Chambre des Députés il y a une quinzaine de jours, le Sénat a validé à son tour ce document majeur qui structure les modalités d’organisation et de gouvernance de l’événement.

Vue de l’hémicycle du Sénat italien (Crédits – Senato della Repubblica)

Bien que durement frappée par la violence d’une crise sanitaire sans précédent, l’Italie souhaite aller de l’avant en tournant progressivement la page de cette période sombre au cours de laquelle plus de 29 600 personnes sont décédées, même si les prochaines semaines seront décisives quant à la réussite du déconfinement enclenché ces jours-ci.

Aussi, pour contribuer à la relance d’une économie sévèrement impactée – une récession de 9,5% est attendue cette année -, mais aussi pour soutenir l’emploi et le tourisme, les autorités nationales entendent pleinement s’appuyer sur de grands aménagements territoriaux, à l’image du projet olympique et paralympique destiné aux Jeux de Milan-Cortina 2026.

Pour cela, le Gouvernement de Giuseppe Conte avait dès le mois de janvier 2020 présenté un texte officiel en Conseil des Ministres, avant que ce dernier n’en valide les divers points au mois de février.

Par la suite, le 15 avril, la Chambre des Députés avait procédé à l’adoption du Décret-Loi par 408 voix pour, 2 contre et 2 abstentions. Ce résultat quasi-unanime avait alors suscité la satisfaction du Ministre des Politiques de la Jeunesse et des Sports. Vincenzo Spadafora avait ainsi affirmé :

La Chambre des Députés a envoyé un message d’unité et d’espoir au pays.

Responsable du texte devant ses pairs, Roger De Menech avait lui aussi salué l’issue de ce vote en déclarant :

Nous respectons nos engagements pour l’organisation de grands événements et nous visons en cela un redémarrage des territoires les plus touchés par la crise.

Ce mercredi 06 mai, une nouvelle étape capitale a été franchie, avec l’adoption du document par l’autre Chambre du Parlement.

Au Sénat, 225 élus ont en effet apporté leur soutien au projet, tandis qu’une seule abstention a été relevée, signe, là-encore, d’une rare unité.

Dans les prochains jours, après promulgation, la Loi Olympique entrera donc en application et préparera l’Italie à l’accueil de son premier événement olympique depuis la tenue des Jeux d’hiver de Turin 2006.

(Crédits – Milano-Cortina 2026)

Concrètement, le texte défini les contours juridiques et administratifs liés à la préparation des Jeux de 2026.

Outre la reconnaissance du Comité d’Organisationinstauré en qualité de Fondation, le 09 décembre dernier – la Loi Olympique prévoit par ailleurs la création d’un Conseil Olympique conjoint qui aura en charge la surveillance du programme de planification et de livraison des Jeux. Ledit Conseil pourra par ailleurs formulé des avis à l’attention du Comité d’Organisation et communiquera chaque année les résultats de ces travaux devant le Parlement italien.

Un Décret viendra prochainement préciser les missions du Conseil Olympique conjoint et l’identité des 15 personnalités qui composeront la structure.

D’ores et déjà, la Loi Olympique précise que le Conseil devra comprendre un représentant du Comité International Olympique (CIO) – parmi les membres italiens aujourd’hui en poste – de même qu’un représentant du Comité International Paralympique (IPC), un représentant du Comité Olympique Italien (CONI), un représentant du Comité Paralympique Italien (CIP), un représentant du Comité d’Organisation des Jeux, un représentant de la Société d’Infrastructure Milan-Cortina 2026, un représentant du Forum pour la sauvegarde du patrimoine olympique et paralympique, un représentant du Bureau des Sports de la présidence du Conseil des Ministres, un représentant du Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, mais aussi un représentant de la Région de Lombardie, de la Région de Vénétie, de la Province autonome de Trente, de la Province autonome de Bolzano, de la Ville de Milan et de la Ville de Cortina d’Ampezzo.

En parallèle, la Loi Olympique établira aussi la Société d’Infrastructures Milan-Cortina 2020-2026 comme mentionné précédemment. Cette dernière aura pour mission d’assurer l’exécution des travaux publics nécessaires à la tenue des Jeux.

Pour mener à bien sa mission, la Société publique – qui se composera de 5 membres – bénéficiera d’une participation du Ministère de l’Économie et des Finances et du Ministère de l’Infrastructure et des Transports à hauteur de 35% chacun, une contribution de la Région de Lombardie et de la Région de Vénétie pour 10% chacune et enfin une participation des Provinces autonomes de Trente et de Bolzano pour 5% chacune.

La Loi Olympique instaurera en outre le Forum pour la sauvegarde du patrimoine olympique et paralympique, une structure dont la mission sera de protéger et de garantir l’héritage des Jeux.

Autrement dit, le Forum veillera à l’utilisation pérenne des sites des Jeux, ainsi qu’à la préservation des engagements environnementaux autour des différents équipements mobilisés avant, pendant et après 2026, sans oublier la valorisation de la pratique sportive, notamment en ce qui concerne les personnes en situation de handicap et le jeune public.

Enfin, le texte adopté ce jour engage les garanties financières de l’État italien à hauteur de 58 millions d’euros, en plus d’une série d’allégements fiscaux et de dérogations.

L’apport de ces garanties – en complément de celles fournies par les Collectivités associées au projet – va permettre au Comité d’Organisation de percevoir, dès 2022, une avance sur les droits de télévision de la part du CIO pour un montant global de 452 millions de dollars, soit 418,52 millions d’euros.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.