54ème Super Bowl : 102 millions de téléspectateurs aux États-Unis

Si les audiences françaises du Super Bowl ont connu cette année une baisse sensible par rapport à la précédente édition, le constat est tout autre pour ce qui concerne les audiences américaines.

De fait, selon les premières données communiquées, la victoire des Kansas City Chiefs face aux San Francisco 49ers a été suivie hier soir par 99,9 millions de téléspectateurs aux États-Unis et même 102 millions si l’on inclus les audiences de la FOX cumulées à celles des plateformes numériques de la chaîne, mais aussi de la National Football League (NFL) et de Verizon.

Vue du Hard Rock Stadium de Miami lors du 54ème Super Bowl, le 02 février 2020 (Crédits – Hard Rock Stadium)

Le 54ème Super Bowl parvient ainsi à replacer l’événement sportif annuel au niveau de la barre symbolique des 100 millions de téléspectateurs. Surtout, il permet de stopper une baisse continue des audiences depuis 2015, année où le Super Bowl avait atteint un record à 114,4 millions de téléspectateurs.

Pour comparaison, l’édition de février dernier avait enregistré la plus faible audience des dix dernières années, avec seulement 98,2 millions d’Américains rivés devant leur poste de télévision, 101,7 millions en incluant le streaming sur les plateformes de diffusion.

En 2018, le 52ème Super Bowl avait atteint le seuil de 103,4 millions de téléspectateurs, soit une véritable chute par rapport aux trois éditions précédentes qui avaient respectivement enregistré des audiences de 111,3 millions en 2017, 111,9 millions en 2016 et donc 114,4 millions en 2015.

Shakira et Jennifer Lopez, stars du halftime show lors du 54ème Super Bowl, le 02 février 2020 (Crédits – Hard Rock Stadium)

Concernant le halftime show, orchestré cette année par les stars de la pop mondiale, Shakira et Jennifer Lopez, le spectacle de la mi-temps a attiré la curiosité de 103 millions de téléspectateurs américains, soit une augmentation de 4% par rapport à la prestation 2019 alors assurée par Maroon 5.

Sur le plan des charts musicaux et comme à l’accoutumé, la performance du halftime show a un réel impact sur les ventes et la diffusion des chansons des artistes mobilisés.

Pour les deux stars latinos ce sont ainsi 19 de leurs tubes qui sont aujourd’hui présents dans le Top 100 iTunes aux États-Unis, avec des progressions significatives allant jusqu’à un gain de 1133 places.

Dans le détail, Shakira se positionne à dix reprises dans le classement (1, 4, 6, 13, 40, 51, 64, 71, 82 et 95), avec notamment son tube planétaire – sorti en août 2001 – « Whenever, Wherever » qui truste ce lundi soir la première place du Top 100. Pour Jennifer Lopez, neuf titres de son répertoire figurent dans ce même classement (16, 18, 24, 30, 50, 62, 81, 88 et 93).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.