JO 2030 : Sapporo reçoit le feu vert du Comité Olympique du Japon

Engagée dans la course à l’organisation des Jeux d’hiver de 2030, la ville de Sapporo a reçu ce mercredi 29 janvier le feu vert du Comité Olympique du Japon (JOC) pour poursuivre ses discussions dans le cadre de la « phase de dialogue » avec le Comité International Olympique (CIO).

Moins d’un mois après la présentation formelle du Président de la Commission de Futur Hôte devant les membres du CIO – au cours de laquelle Octavian Morariu avait exposé les trois projets susceptibles d’être candidats pour les échéances allant de 2030 à 2038 – l’intervention du JOC donne un indéniable coup d’accélérateur pour l’offre nippone.

(Crédits – Office de Tourisme de Sapporo)

Alors que l’institution est aujourd’hui focalisée sur les derniers préparatifs de Tokyo 2020, l’intérêt porté sur Sapporo est de nature à renforcer la crédibilité du projet de la Ville Hôte des Jeux d’hiver de 1972.

Surtout, il conforte le Japon au devant de la scène olympique mondiale, six mois avant les prochains Jeux d’été et au moment où plusieurs territoires asiatiques montrent les muscles pour recevoir des événements internationaux au cours de la nouvelle décennie.

La Chine – en dépit de l’épidémie de coronavirus – se prépare ainsi à accueillir les Jeux d’hiver de 2022, tandis que l’Indonésie et l’Inde pourraient candidater pour les Jeux d’été de 2032. La Corée du Sud a pour sa part récemment obtenu l’approbation du CIO pour organiser les Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver en 2024 sur les fondements de l’héritage des Jeux de PyeongChang 2018.

Autant de rendez-vous qui auraient pu impacter l’enthousiasme des autorités nippones.

Finalement, au regard de l’état d’avancement des préparatifs de Tokyo 2020 et du satisfecit adressé par le Président du CIO, Thomas Bach, Sapporo se dévoile en position de force. Une position décuplée par la faible concurrence pour l’échéance 2030, la principale rivale – Salt Lake City (Utah, États-Unis) – étant aujourd’hui davantage focalisée sur 2034 pour ne pas perturber outre mesure les préparatifs de Los Angeles, Ville Hôte des Jeux d’été de 2028.

Visuel du Village des Athlètes imaginé initialement pour la candidature aux Jeux d’hiver de 2026 (Crédits – Sapporo 2026)

Avec le feu vert du JOC – qui avait déjà soutenu l’initiative de Sapporo lorsque cette dernière s’était engagée pour les Jeux de 2026 avant un retrait prématuré du projet – la ville va désormais pouvoir affiner son concept, en coopération avec le CIO.

L’institution va ainsi fournir conseils et recommandations sur la base de la Nouvelle Norme et de l’Agenda 2020 qui cimentent dorénavant les échanges avec les territoires potentiellement intéressés par l’événement olympique.

La tenue des Jeux de Tokyo 2020 permettra en outre de braquer les projecteurs sur la cité nippone, Sapporo ayant été choisie pour accueillir les épreuves de marche et le marathon en lieu et place de la capitale. Une occasion majeure pour faire connaître son propre projet et exposer sa vision des Jeux aux yeux de la population et des représentants du Mouvement Olympique qui feront le déplacement au Japon.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.