Lake Placid va profondément rénover ses sites olympiques

Ville Hôte des Jeux Olympiques d’hiver en 1932 et en 1980, Lake Placid (État de New York, États-Unis) s’est installée au fil des décennies comme une destination incontournable pour la pratique des sports d’hiver.

Néanmoins, en dépit de son destin olympique et de l’héritage laissé par l’organisation des deux événements précités, la ville américaine a aujourd’hui conscience de l’extrême concurrence nationale et internationale qui se profile pour les années à venir.

Vue extérieure de la façade de l’Olympic Center de Lake Placid (Crédits – Lake Placid Skating)

Aussi, afin de rester dans la course des destinations populaires, tant pour les habitants et touristes que pour les grands événements sportifs, Lake Placid a donc choisi d’aller de l’avant en proposant une profonde rénovation de deux sites olympiques emblématiques.

De fait, sous l’impulsion de l’Olympic Regional Development Authority, un chantier de plusieurs années devrait se mettre en place autour de la patinoire Jack Shea Ice Rink qui fut hôte des Jeux en 1932 et de l’Herb Brooks Arena (7 700 places) qui accueilli l’événement olympique en 1980.

Toutes deux présentes au sein de l’Olympic Center, les deux infrastructures ont marqué l’histoire des Jeux.

La première fut ainsi la première patinoire couverte à être utilisée dans le cadre de l’événement olympique. En 1932, le tournoi de patinage artistique s’y déroula, de même que la moitié des matchs du tournoi de hockey-sur-glace. La seconde fut quant à elle le théâtre du « Miracle On Ice », soit la finale du tournoi de hockey-sur-glace en 1980 qui opposa alors les États-Unis à l’URSS.

Outre le changement des sièges et l’installation de nouveaux services d’hospitalité au sein de ces deux structures, un bar, un restaurant et des commerces devraient être aménagés pour maintenir l’attractivité des lieux et garantir une source de revenus complémentaires.

Pour le confort du public, une plateforme d’observation sera également édifiée, offrant une vue dégagée sur le James B. Sheffield Olympic Skating Rink – Stade Olympique des JO 1932 – de même qu’un parking à plusieurs niveaux et ce, afin de libérer les artères routières environnantes qui peuvent être paralysées lors de la tenue d’événements.

Le projet prévoit par ailleurs l’agrandissement du Lake Placid Museum adjacent qui reçoit aujourd’hui entre 25 000 et 35 000 visiteurs chaque année.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Si la modernisation du site est devenue nécessaire compte-tenu de son ancienneté et de l’absence de travaux d’ampleur depuis la fin des années 1970, le projet actuel répond surtout à un objectif calendaire.

En 2023, Lake Placid accueillera en effet les Winter World University Games – plus communément appelées Universiades – qui, de l’aveu-même des dirigeants de l’Olympic Regional Development Authority, sont deux fois plus grands que les Jeux Olympiques d’hiver qui se sont déroulés dans la région en 1980.

Pour preuve, l’édition 2019 de l’événement, qui s’est tenue à Krasnoïarsk (Russie), a rassemblé pas moins de 2 645 participants en provenance de 58 pays. En 1980, les Jeux d’hiver de Lake Placid avaient quant à eux mobilisé 1 072 athlètes issus de 37 pays.

Pour mener à bien ce projet de modernisation, une enveloppe de 100 millions de dollars sera mobilisée, à l’entière charge des pouvoirs publics. Pour l’Olympic Regional Development Authority toutefois, les retombées issues de l’organisation d’événements et de l’afflux attendu de nouveaux visiteurs comblera à moyen terme ce coût supporté par les contribuables de Lake Placid.

Après adoption des derniers détails, le chantier pourrait débuter dès le mois de novembre 2019 pour un achèvement envisagé à la fin de l’année 2022.

En 2015 déjà, les autorités gouvernementales de l’État de New York avaient projeté un programme de revitalisation de la région de Lake Placid. Il faut dire qu’à l’époque, plusieurs personnalités locales s’étaient mobilisées pour voir émerger une candidature aux Jeux d’hiver de 2026.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.