Roland Garros : Reprise des chantiers sur les différents sites

Avec la clôture de l’édition 2018 des Internationaux de France de Tennis, au début du mois de juin, les ouvriers ont pu regagner les allées du stade de Roland Garros (16ème arrondissement de Paris) pour poursuivre les travaux de réaménagement du site qui doit permettre, à terme, d’en faire un écrin sportif entre tradition et modernité.

De fait, le gigantesque chantier a repris ces dernières semaines, avec notamment le début des travaux sur l’enceinte-phare du stade, à savoir le Court Central Philippe Chatrier.

Plan du stade de Roland Garros reconfiguré (Crédits – FFT)

Dans l’optique de l’édition 2019 du French Open, ce site emblématique va connaître une profonde reconfiguration afin d’en améliorer le confort, l’accessibilité et les fonctionnalités.

Ainsi, après avoir procédé à une consolidation des fondations au cours de l’année écoulée, les ouvriers doivent désormais désosser la structure de 15 000 places. A l’issue de ce démantèlement quasi-intégral, la phase principale du chantier concernera l’élargissement de la structure de 8 à 10 mètres sur les côtés Est et Ouest.

Par la suite, les sièges en plastique seront, à l’instar de ceux du Court Suzanne Lenglen visibles dès cette année, remplacés par des sièges en bois clair (châtaignier).

Enfin, après une interruption devant permettre la tenue du tournoi de tennis au printemps 2019, la pose tant attendue de la toiture rétractable interviendra en vue de l’édition 2020.

Vue du chantier du Court Simonne Mathieu de Roland Garros, en juillet 2018 (Crédits – Devisubox / FFT 2018)

Sur les autres sites de Roland Garros, les travaux ont également repris, à l’image du nouveau Court Simonne Mathieu.

La mise en place des serres s’est ainsi récemment achevée, ce qui permettra prochainement l’installation de plantes qui apporteront une originalité sans égale au sein du stade parisien.

Dès l’édition 2019 du tournoi du Grand Chelem, et pour rajouter à l’originalité du site, ledit Court sera relié au stade historique par l’allée longeant l’Orangerie.

Vue de l’Orangerie de Roland Garros (Crédits – Julien Crosnier / FFT 2018)

Cette dernière, composée de bâtiments en meulière, a été entièrement rénovée et a récemment été inaugurée.

La FFT y a notamment organisé le tirage au sort du tournoi 2018 et le site reçoit également des événements extérieurs, à l’instar de la dernière réunion du Conseil d’administration du Comité d’Organisation des Jeux (COJO) de Paris 2024.

Visuel de la future entrée du stade Roland Garros, Avenue de la Porte d’Auteuil (Crédits – FFT)

Parmi les autres actions menées à ce jour, les ouvriers s’attèlent à la démolition du Court n°3 afin de faciliter la prochaine requalification de ce secteur situé près du Court Philippe Chatrier.

Cet espace – composé jusqu’alors des Courts 2 et 3 – doit laisser place à la nouvelle entrée côté Avenue de la Porte d’Auteuil, et à la future Place des Mousquetaires qui sera plus vaste que l’actuelle du fait de la démolition des Courts 2 et 3, mais également du Court n°1.

In fine, la nouvelle place d’environ 1 hectare sera ouverte au public en dehors des Internationaux de France et ce, dans le but d’offrir un square supplémentaire à la capitale.

Plan du stade de Roland Garros reconfiguré (Crédits – FFT)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.