Pékin 2022 illustre l’avancement des chantiers dans une vidéo

Au lendemain de la Cérémonie de clôture des Jeux Olympiques de PyeongChang 2018, le Comité d’Organisation de la prochaine édition des Jeux d’hiver veut désormais faire la démonstration de l’avancement des chantiers de Pékin 2022.

Pour cela, une nouvelle vidéo promotionnelle a été mise en ligne sur YouTube et sur les réseaux sociaux durant le week-end.

A l’instar de ses précédentes publications, Pékin 2022 a voulu mettre en exergue la jeunesse et les athlètes de Chine, comme le symbole de l’ouverture au monde et de la volonté d’accueillir les spectateurs dans quatre ans. Le Comité d’Organisation profite aussi de cette vidéo – d’une durée d’environ 4 minutes – pour montrer l’engagement des plus hautes autorités chinoises, avec en particulier plusieurs images des visites et des rencontres du Président Xi Jinping.

Mais le document présente également l’importance des infrastructures et de l’héritage dans le cadre du projet d’organisation des Jeux d’hiver de 2022 et ce, en apportant des éléments visuels quant à l’aménagement des sites et à la reconversion des équipements existants.

Il faut dire qu’en se lançant il y a quelques années dans la quête des Jeux d’hiver, les autorités chinoises ont largement misé sur un concept reposant sur l’utilisation des sites olympiques des Jeux d’été de Pékin 2008.

Première Ville Olympique à accueillir les Jeux d’été et les Jeux d’hiver, Pékin prépare en effet l’aménagement spécifiques d’arènes existantes.

Dans la vidéo, le Comité d’Organisation présente d’ailleurs des visuels concernant deux de ces installations. Il est ainsi possible de découvrir la spectaculaire reconversion du « Cube d’eau », Centre Aquatique des JO 2008, en arène consacrée au curling, mais aussi du Wukesong Sports Centre, où s’était tenu le tournoi de basketball il y a dix ans, en arène dédiée au tournoi féminin de hockey-sur-glace.

Visuel de l’Anneau de vitesse (Crédits – Pékin 2022)

En outre, la vidéo illustre brièvement l’aménagement de l’Anneau de vitesse au sein du Parc Olympique de Pékin. Seule installation à construire parmi les six équipements qui seront mobilisées dans la capitale chinoise à l’occasion des Jeux de 2022, l’arène – en cours d’édification – se situe dans le secteur de l’Olympic Green Tennis Centre et à 4,5 kilomètres du Stade Olympique existant. D’une capacité de 12 000 spectateurs durant les Jeux, le futur équipement sera progressivement reconverti à l’issue de l’événement afin de ne maintenir que 6 000 places pérennes.

La force du document présenté par le Comité d’Organisation réside aussi dans les visuels concernant les aménagements sportifs des secteurs de Zhangjiakou et de Yanqing, de même que les images captées par des drones au dessus des chantiers en cours dans le domaine des transports.

Car là-aussi, Pékin 2022 a su convaincre le Comité International Olympique (CIO) de la faisabilité d’un projet s’appuyant sur la mobilisation de zones montagneuses éloignées de plusieurs heures de route de la capitale. Pour palier à ce qui aurait pu être un sérieux handicap, Pékin 2022 et les autorités nationales ont ainsi vanté la mise en chantier de trois super-structures.

(Crédits – Capture d’écran Sport & Société / Vidéo promotionnelle de Pékin 2022)

De fait, la liaison à grande vitesse entre Pékin et Zhangjiakou doit permettre de relier les deux territoires en une cinquantaine de minutes contre quatre à cinq heures actuellement.

Signe du gigantisme du chantier de 174 kilomètres, les travaux – débutés à la fin de l’année 2015 – pourraient atteindre la somme de 58,41 milliards de yuans, soit plus de 7,5 milliards d’euros.

(Crédits – Capture d’écran Sport & Société / Vidéo promotionnelle de Pékin 2022)

En plus de cette ligne à grande vitesse qui nécessitera le percement de tunnels et la construction d’ouvrages d’art, Pékin 2022 compte aussi sur la réalisation d’une voie express entre la capitale et la zone de Yanqing pour relier les différents pôles des compétitions et assurer une desserte optimale de ces derniers.

(Crédits – Capture d’écran Sport & Société / Vidéo promotionnelle de Pékin 2022)

Enfin, le troisième et dernier chantier d’ampleur évoqué et illustré dans la vidéo promotionnelle, concerne bien sûr l’aménagement en cours de la nouvelle plateforme aéroportuaire de Pékin. Prévu pour être inauguré d’ici 2019, l’équipement disposera d’une capacité d’accueil de 45 millions de passagers par an.

Conçue par Zaha Hadid Architects, cette nouvelle structure d’envergure doit permettre de décongestionner l’installation actuelle située dans le District de Chaoyang.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s