Super Bowl 2018 : Plus faible audience aux États-Unis depuis 2009

L’édition 2018 du Super Bowl ne restera pas comme un grand cru sur le plan des audiences.

Alors que les Philadelphia Eagles se sont imposés face aux New England Patriots – tenants du titre – la chaîne NBC a ainsi enregistré un score en baisse par rapport à l’édition 2017 qui avait été diffusée par la FOX.

Vue intérieure de l’US Bank Stadium de Minneapolis (Crédits – HSK Architects)

Selon de premières données chiffrées rassemblées par l’institut Nielsen, le Super Bowl 2018 aurait retenu l’attention de 103,4 millions de téléspectateurs, soit plus de 10 millions de téléspectateurs de moins que lors du Super Bowl 2017. L’an passé, entre le suivi télévisé et le streaming, quelques 113,7 millions d’Américains avaient assisté à la cinquième victoire des Patriots.

Ce résultat mitigé sera sans doute compenser par les chiffres relatifs au streaming et qui s’ajouteront, dans les prochaines heures, au décompte total qui devrait s’établir à 106 millions de téléspectateurs. Mais avec un tel résultat, la grand messe du football américain ne dépasserait pas le niveau de 2010 (106,5 millions de téléspectateurs). Seule consolation pour les organisateurs, l’audience de 2009 demeure largement en deçà, avec seulement 98,5 millions de téléspectateurs à l’époque.

Malgré la baisse d’audience du Super Bowl, l’événement demeure une référence dans la programmation télévisuelle Outre-Atlantique.

Depuis le début des années 1980, neuf des dix meilleures audiences de la télévision américaine ont en effet été réalisées par le rendez-vous ultime de la National Football League (NFL), le record absolu étant toujours détenu par l’édition 2015, qui avait rassemblé 114,4 millions de personnes, et même 118,5 millions lors du halftime show orchestrée par la chanteuse Katy Perry et ses invités.

(Crédits – Minneapolis Super Bowl Organizing Committee)

Au-delà des audiences – et cela peut être perçu comme un paradoxe – les revenus générés par la diffusion des spots de publicité lors de la rencontre d’hier soir, semblent atteindre un niveau élevé, dans l’attente des données définitives qui incluront l’avant et l’après-match.

A ce stade, et selon des estimations de Kantar Media, les revenus issus de coupures publicitaires devraient se situer juste en dessus du record de 2017, soit à 414 millions de dollars (334 millions d’euros), contre 419 millions (338 millions d’euros) l’année précédente.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.