Pékin 2022 : Les travaux de l’Anneau de vitesse débuteront fin avril

Dans le cadre de l’organisation des Jeux d’hiver de 2022, Pékin (Chine) envisage de réutiliser massivement les installations sportives héritées des Jeux d’été de 2008.

Si les secteurs de Yanqing et Zhangjiakou seront consacrés aux épreuves de neige, le Parc Olympique de Pékin – devenu depuis 2008 l’Olympic Green – abritera pour sa part les épreuves de glace, autrement dit, le tournoi de hockey, les compétitions de patinage artistique, de patinage de vitesse, de short-track et de curling.

Sur les six installations qui seront mobilisées dans la capitale à l’occasion des Jeux d’hiver, seule une devra être édifiée d’ici 2022.

(Crédits – Rapport d’évaluation des Villes Candidates aux JO 2022 / CIO)

Ainsi, les autorités prévoient l’aménagement d’un Anneau de vitesse à un peu plus de 4,5 kilomètres du Stade Olympique existant, également dénommé « Nid d’Oiseau ».

Implanté dans la zone de l’Olympic Green Tennis Center, le futur équipement pourra accueillir 12 000 spectateurs au moment des Jeux, avant de connaître une reconfiguration post-olympique pour ne maintenir que 6 000 places.

Cette semaine, le Comité de Candidature a apporté des précisions quant à ce projet, en dévoilant en particulier quatre éléments visuels.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Résolument moderne au regard de son architecture – qui n’est pas sans rappeler d’ailleurs le projet audacieux de Zaha Hadid pour le Stade Olympique de Tokyo 2020 – l’infrastructure sera notamment dotée de 22 bandes lumineuses qui éclaireront l’enceinte à la tombée de la nuit.

Les travaux débuteront à la fin du mois d’avril et devraient s’achever dans le courant de l’année 2019.

Dans le dossier de candidature de Pékin 2022, un budget prévisionnel de 194,56 millions de dollars (178,29 millions d’euros) avait été avancé pour l’édification du futur bâtiment.

Ce dernier sera un exemple de l’investissement chinois en matière de promotion des sports d’hiver.

Outre les aménagements prévus dans les stations de ski – destinés à favoriser l’accès de 300 millions de Chinois aux sports hivernaux – les pouvoirs publics se sont engagés dans la construction de 40 patinoires d’ici l’échéance 2022 dans une ville qui dépasse aujourd’hui les 21 millions d’habitants.

Depuis l’an dernier, pas moins de 16 programmes de ce type ont d’ailleurs d’ores et déjà été initiés, dont 5 patinoires de plein air.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s