Pékin 2022 : Une vidéo pour illustrer la transition entre Jeux d’été et Jeux d’hiver

Le 31 juillet 2015, les membres électeurs du Comité International Olympique (CIO) ont accordé leur confiance à Pékin (Chine) pour organiser les Jeux d’hiver de 2022. A cette occasion, la capitale chinoise est devenue la première Ville Olympique à être désignée pour abriter les JO d’été et les JO d’hiver.

Après avoir organisé les Jeux d’été en 2008, Pékin s’apprête donc à réutiliser une partie de son patrimoine olympique pour héberger les Jeux d’hiver.

Pour marquer cette singularité et ce destin inédit, le Comité d’Organisation de Pékin 2022 a levé le voile aujourd’hui sur une vidéo promotionnelle.

De manière subtile, cette dernière fait le lien entre sports d’été et sports d’hiver, en mettant notamment en exergue certains sites emblématiques de Pékin, à l’instar du Cube d’Eau, hôte des épreuves de natation en 2008 et du curling lors des Jeux de 2022.

Outre cette transition entre différents sports, Pékin 2022 s’est aussi attaché à mettre en avant l’engouement populaire autour des Jeux Olympiques en Chine. Les images de centaines de personnes rassemblées sur le parvis du Stade Olympique, au moment de l’annonce par Thomas Bach, Président du CIO, de la Ville Organisatrice des JO 2022, sont ainsi incorporées à la vidéo.

Les montagnes aux cimes enneigées ponctuent également la vidéo et ce, alors même que la question de l’enneigement des stations de Zhangjiakou et Yanqing sera l’un des défis majeurs des organisateurs. La production de neige artificielle – en provenance d’immenses réservoirs – est d’ailleurs parfaitement assumée, même si une inflation des coûts n’est pas à négliger.

Bien sûr, un tel document promotionnel n’aurait pas la même symbolique s’il ne comportait pas des éléments faisant directement référence aux sportifs. Là-encore, le lien entre Jeux d’été et Jeux d’hiver est bien présent.

De manière brève, il est aussi intéressant de noter un aperçu de Martin Fourcade en fin de vidéo, comme un clin d’œil aux performances du biathlète tricolore lors des derniers Jeux de Sotchi 2014.

(Crédits - Capture d'écran / Sport & Société)
(Crédits – Capture d’écran / Sport & Société)

En octobre dernier, le CIO avait effectué sa première visite d’inspection à Pékin.

« Nous sommes satisfaits de ce que nous avons appris. Pékin 2022 démarre à vive allure. Les premiers préparatifs sont bien avancés.

Les inspections que nous avons effectués sur les sites de Zhangjiakou et Yanqing ont confirmé que l’équipe de Pékin 2022 restait totalement attachée à son objectif de laisser en héritage des installations de sports d’hiver de classe mondiale » avait affirmé Juan Antonio Samaranch Jr, vice-Président du CIO et membre de la Commission de Coordination pour les JO 2022.

Les préparatifs de Pékin 2022 ont d’ailleurs fait l’objet d’une autre vidéo qui retrace les divers événements qui ont jalonné l’année écoulée et qui présente également le siège du Comité d’Organisation des Jeux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s