JO 2026 : Le Canton de Berne apporte son soutien à la candidature de Sion

La nouvelle a de quoi satisfaire les porteurs du projet olympique et paralympique de Sion (Suisse).

Candidate à l’investiture helvète pour l’organisation des Jeux d’hiver de 2026, la cité du Canton du Valais a en effet reçu ce mercredi l’appui du Conseil exécutif du Canton de Berne.

A l’instar du Canton de Fribourg – qui a également annoncé son ralliement – le Canton de Berne contribuera au financement de la candidature.

Mais si Fribourg a précisé qu’une enveloppe de 500 000 francs suisses (466 339 euros) serait débloquée, le Conseil exécutif du Canton de Berne a pour sa part annoncé un apport de 1 million de francs suisses (932 695 euros). Cet apport est toutefois conditionné.

canton-de-berne
Façade de l’Hôtel du Gouvernement où siège le Conseil exécutif du Canton (Crédits – Canton de Berne)

Ainsi, la participation financière du Canton pourra être définitivement actée dans le cas où la candidature de la Suisse Occidentale viendrait à être désignée par Swiss Olympic à l’issue de la phase de nomination interne, et si le financement global de la candidature – soit 24 millions de francs suisses (22,38 millions d’euros) – est assuré, notamment de la part de la Confédération.

Le million de francs suisses – qui serait prélevé sur le Fonds de loterie – permettra dès lors de soutenir un projet dont une partie du concept repose sur la mobilisation de Berne, de Bienne et de Kandersteg.

Dans le détail, Sion portera l’ambition de la Suisse Occidentale et deux Villages des Athlètes pourraient être édifiés à Collombey et à Thoune. Du côté des épreuves sportives, le Canton serait bien représenté, avec les épreuves de saut à ski, de combiné nordique et de ski de fond à Kandersteg. Les matchs de hockey-sur-glace seraient quant à eux disputés entre Berne et Bienne.

Le soutien des autorités cantonales intervient au moment où Swiss Olympic réceptionne les dossiers des candidatures à la nomination nationale.

Initialement au nombre de cinq, la course s’est progressivement réduite.

Après le retrait de la Suisse Centrale, deux projets supra-régionaux se sont en effet récemment retirés. « Switzerland 2026 » et « Games for our future » ont en effet choisi de rejoindre la candidature de la Suisse Occidentale. Un moyen sans doute de peser un peu plus face à l’autre candidature helvète, incarnée par le Canton des Grisons.

Pour le Conseil exécutif du Canton de Berne, le support à la candidature répond en tout cas à divers objectifs.

« Que les Jeux soient amenés à être plus économiques et moins gigantesques renforce les chances de réussite d’une candidature suisse […]

La portée et la signification d’une candidature aux Jeux dépassent de loin les effets du marketing touristique habituel.

Les Jeux pourraient servir de plateforme pour présenter au monde entier le Canton de Berne comme destination touristique attractive, un lieu de rendez-vous pour les sports d’hiver, un centre économique et un lieu de vie. Pour le Canton de Berne, ce serait également une opportunité pour optimiser durablement des infrastructures pour les transports et des installations sportives » a notamment affirmé le Conseil exécutif dans un communiqué.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s