JO 2026 : Cinq projets pour une candidature de la Suisse

Le 11 mars dernier, le Comité Olympique Suisse a officiellement lancé la procédure en vue d’une candidature aux Jeux d’hiver de 2026. Si plusieurs collectivités helvètes s’étaient positionnées sur cette échéance, aucune confirmation n’avait toutefois été apporté jusqu’à la fin du mois de mai.

Ainsi, « Swiss Olympic » a annoncé la semaine dernière avoir accusé réception de cinq projets qui ont été soumis par des groupes de travail :

  • « The Swiss Made Winter Games » / Diverses régions de Suisse Occidentale,
  • « Olympische Winterspiele 2026 Graubünden und Partner » / Le Canton des Grisons et régions partenaires,
  • « Zentralschweiz 2026 » / Régions de Suisse Centrale,
  • « Switzerland 2026 » / Projets supra-régionaux,
  • « 2026 Games for our future » / Projets supra-régionaux.
La Suisse n'a plus accueilli les Jeux depuis 1948 (Crédits - Swiss Olympic)
La Suisse n’a plus accueilli les Jeux depuis 1948 et l’édition hivernale de St-Moritz (Crédits – Swiss Olympic)

Ces derniers avaient en effet jusqu’au 31 mai pour présenter une pré-candidature et s’engager de manière effective dans un processus calqué sur le modèle développé par le Comité International Olympique (CIO), et qui doit aboutir à la sélection d’une ville ou d’un territoire candidat pour la Suisse d’ici à l’automne 2017.

Avant cela, les cinq groupes ayant déposé une candidature vont désormais participer à une série de réunions de travail. Ces séminaires auront lieu dès le 15 juin et jusqu’en octobre 2016.

« C’est avec une grande satisfaction que nous constatons que le processus que nous avons initié attire des projets qui sont déjà, dès le départ, de qualité.

Nous allons maintenant travailler tous ensemble à les affiner et les renforcer afin de construire bien plus qu’une simple candidature, mais un vrai projet national pour le futur de notre pays » a affirmé Jörg Schild, Président de « Swiss Olympic ».

Les mois à venir permettront de préciser les contenus de chacune des candidatures. Les choses sérieuses débuteront ensuite au printemps 2017 avec l’organisation de consultations et de référendums.

Un exercice périlleux et risqué que connaît bien la Suisse au travers de ses précédentes candidatures aux Jeux.

La dernière fut d’ailleurs recalée par l’opinion publique. C’était alors la candidature des Grisons 2022.

Advertisements

5 Thoughts

  1. 5 candidatures. Sur les 5 je pense que les plus probables sont celles de la Suisse orientale, occidentale et centrale. J’imagine mal, malgré l’agenda 2020, une candidature nationale. On connait déjà à peu prêt la candidature de la Suisse orientale du fait de la candidature de Grison 2022. Cependant, on connaîtra assez vite les grands traits des autres candidatures. De toute façon, les candidatures devront passer l’obstacle le plus redoutable : la consultation populaire. Je serai stupéfait si la candidature grisonne parvient cette fois ci à réussir. Je pense, que ça se jouera entre la Suisse occidentale et la Suisse orientale.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s