Rio 2016 : Démission annoncée du Président du Comité Olympique de Roumanie

Faisant suite aux résultats en demi-teinte (4 médailles dont 1 en or) enregistrés après la première semaine des Jeux de Rio 2016, le Président du Comité Olympique et Sportif de Roumanie (COSR) a annoncé son intention de présenter sa démission à l’issue de l’événement.

Alin Petrache – qui fut en juillet 2015 l’un des intervenants de la candidature de Brasov pour l’organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse 2020 – justifie sa décision par le fait de ne pas vouloir interférer dans l’analyse du bilan final.

« A la fin des Jeux, je déposerai mon mandat devant l’Assemblée Générale pour permettre une analyse non-verrouillée par des considérations hiérarchiques.

Je vais demander la même chose au vice-Président du COSR et aux membres du Comité exécutif » a affirmé Alin Petrache dans un communiqué en date du 14 août 2016.

Alin Petrache fut l'un des partisans de la candidature de Brasov, pour l'organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver 2020 (Crédits - CIO / Ian Jones)
Alin Petrache à la tribune de présentation du projet de Brasov 2020, le 31 juillet 2015 (Crédits – CIO / Ian Jones)

Il faut dire que la Roumanie enregistre actuellement son résultat le plus faible depuis les Jeux d’Helsinki 1952. La délégation roumaine avait alors remporté 4 médailles, dont 1 en or.

Depuis cette Olympiade, et à l’exception des deux dernières (2008 et 2012), la Roumanie a toujours figuré dans le top 15 mondial, se classant même en seconde position aux Jeux de Los Angeles 1984 mais dans un contexte bien particulier avec l’absence de l’ex-Union Soviétique.

Le déclin olympique roumain s’était amorcé aux Jeux de Pékin 2008 avec une 17e place au tableau des médailles et seulement 8 breloques glanées, dont 4 titres. Aux JO de Londres 2012, le total n’avait pas apporté plus de satisfaction, avec seulement 9 médailles dont 2 titres olympiques.

Actuellement, après la première semaine des JO 2016, la Roumanie se positionne à la 34e place. Depuis 1924 et la première participation du pays aux Jeu d’été, jamais un tel classement n’avait été constaté.

Au-delà des résultats mitigés des Jeux de Rio 2016, le Comité Olympique de Roumanie est également dans la tourmente concernant la conception et la livraison des tenues des sportifs roumains engagés dans les compétitions.

Une enquête judiciaire est en cours – les bureaux du Comité Olympique et d’une entreprise ont d’ailleurs été perquisitionnés vendredi 12 août – afin de connaître la nature des contrats avec la société chargée de concevoir les tenues.

Ces dernières présentent en effet des signes de mauvaise qualité (déchirures, etc…). Ce défaut pourrait être dû à des contrefaçons.

« Certaines des tenues de l’équipe olympique sont de mauvaise qualité. Je m’en excuse en mon nom et en celui du COSR auprès des sportifs concernés et auprès de l’opinion publique.

A notre retour en Roumanie, nous commencerons une enquête interne au sein du COSR afin de déterminer les responsabilités et de prévoir les sanctions applicables. Tous ceux qui seront reconnus coupables devront payer, peu importe les fonctions qu’ils occupent » a déclaré Alin Petrache qui fut joueur de rugby à Bucarest puis à Béziers (2003-2005), et capitaine de l’équipe nationale jusqu’à sa retraite en 2005.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s