Rio 2016 : La Cérémonie d’ouverture enregistre une audience historiquement basse aux États-Unis

Ce vendredi soir, Rio de Janeiro (Brésil) s’est enflammée au rythme de la Cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques d’été 2016.

Près de 80 000 personnes étaient rassemblées dans le Stade Maracanã – dont 45 Chefs d’État et de Gouvernement – ainsi que plusieurs centaines de millions de téléspectateurs à travers le monde.

(Crédits - Rio 2016 / Getty Images / Richard Heathcote)
(Crédits – Rio 2016 / Getty Images / Richard Heathcote)

En France, pas moins de 1,64 million de téléspectateurs (26% de part d’audience) ont suivi en direct l’émission spéciale de France 2 et la diffusion de la Cérémonie entre 23h00 et 03h00 du matin ce samedi.

Ce chiffre – plus qu’important au regard de l’horaire tardive de retransmission – est logiquement en retrait par rapport à la Cérémonie d’ouverture des Jeux de Londres 2012.

Il y a quatre ans, ce sont ainsi 8,7 millions de téléspectateurs (56%) qui s’étaient donnés rendez-vous sur TF1 pour assister à l’événement. Mais à l’époque, le début de la Cérémonie avait permis une diffusion française en prime time.

(Crédits - Rio 2016 / Getty Images / Lars Baron)
(Crédits – Rio 2016 / Getty Images / Lars Baron)

De l’autre côté de l’Atlantique, l’audience de la Cérémonie d’ouverture des JO 2016 a également été scrutée avec attention, en particulier par l’institut Nielsen.

Les chiffres ont été présentés aujourd’hui et démontrent un très fort recul par rapport à la précédente Olympiade avec pourtant des conditions horaires favorables.

Ainsi, avec « seulement » 27,26 millions de téléspectateurs, l’ouverture des Jeux de Rio 2016 constitue la plus faible audience pour un tel événement depuis la Cérémonie des Jeux de Barcelone 1992.

A titre de comparaison, l’événement londonien de 2012 avait rassemblé 40,65 millions de personnes aux États-Unis.

Quatre ans auparavant, 34,9 millions d’Américains avaient assisté à la démonstration de force de la Chine et de Pékin. En 2004, ils étaient près de 25,4 millions pour Athènes – mais avec une part d’audience supérieure à celle de Rio -, tandis que l’édition 2000 à Sydney avait mobilisé environ 27,3 millions de téléspectateurs.

Il y a vingt ans, l’édition du Centenaire – organisée sur le sol américain, à Atlanta – avait constitué un record à l’époque, avec une audience de près de 39,8 millions de téléspectateurs.

A l’inverse, l’ouverture des Jeux de Barcelone 1992 n’avait attiré l’attention que de 21,6 millions de personnes aux États-Unis.

Ces chiffres, et ce recul qui pourrait se confirmer aussi du côté des compétitions et ce alors même que les Américains influencent la programmation des épreuves, constituent en tous cas un sérieux revers pour NBC qui avait décroché le « contrat du siècle » en mai 2014.

Il y a un peu plus de deux ans, le groupe audiovisuel américain s’était alors engagé sur un contrat relatif à la diffusion des Jeux Olympiques jusqu’en 2032.

Cette couverture exceptionnelle de l’événement planétaire avait été actée par le Comité International Olympique (CIO) après la signature d’un chèque au montant vertigineux : 7,65 milliards de dollars (5,497 milliards d’euros à l’époque).

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s