JO 2024 : A Rome, la campagne pour le référendum est lancée

Courant avril, la Commission spéciale du Capitole avait donné son feu vert pour le lancement d’une campagne en vue de l’organisation d’un référendum relatif à la candidature olympique et paralympique de Rome 2024.

Composée de trois professeurs de deux Universités italiennes, ladite Commission devait alors statuer sur l’opportunité et surtout la légalité de l’initiative portée par le parti « Radicali Italiani ».

(Crédits - Referendum Olimpiadi Roma 2024)
(Crédits – Referendum Olimpiadi Roma 2024)

Depuis ce feu vert, le parti a multiplié les initiatives, notamment en investissant la place du Capitole – siège du pouvoir municipal romain – à la fin du mois de mai. Toutefois, malgré leurs démarches, les partisans d’une consultation référendaire demeuraient dans l’attente des autorisations nécessaires de la Ville de Rome.

Ce samedi 11 juin néanmoins, une conférence de presse a officiellement donné le coup d’envoi d’une campagne populaire qui se fixe l’objectif de recueillir 30 000 signatures. C’est en effet ce seuil qui permettra d’acter auprès de la Municipalité, la tenue d’un référendum.

Quelques heures après la conférence de presse, les opposants à la candidature italienne semblaient en tous cas parfaitement mobilisés. Plus de 2 000 signatures ont ainsi été récoltées samedi.

Les prochains chiffres – « Sport & Société » a d’ores et déjà contacté les initiateurs du projet – pourraient permettre d’établir une dynamique de campagne.

(Crédits - Referendum Olimpiadi Roma 2024)
(Crédits – Referendum Olimpiadi Roma 2024)

Cette dernière pourrait d’ailleurs bénéficier des résultats du premier tour des élections municipales (05 juin) qui ont placé Virginia Raggi – représentante du « Mouvement 5 étoiles » et farouche opposante aux JO 2024 – largement en tête avec 35% des suffrages, ainsi que de la campagne d’affichage décidée par le « M5S », et qui détourne de manière percutante et habile les maux de Rome.

Mais la campagne pourrait également, et de manière plus surprenante, bénéficier de l’opposition de l’ancien Maire de la ville, Ignazio Marino (Parti Démocrate), à l’encontre du Président du Conseil Italien, Matteo Renzi, et du Président du Comité Olympique Italien (CONI), Giovanni Malago.

Poussé vers la sortie fin 2015, l’ex-Maire n’a pas manqué une occasion de critiquer les choix réalisés pour la candidature olympique et paralympique. Aujourd’hui, il va encore plus loin, en menaçant de voter pour Virginia Raggi au second tour, plutôt que pour le représentant du PD, Roberto Giachetti.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Face à ces menaces diverses, le Comité de Candidature de Rome 2024 tente de se rassurer et ce, après avoir écarté la possibilité d’un référendum à plusieurs reprises au cours des derniers mois.

Ainsi, un sondage de l’institut « SWG » pour le quotidien « Il Messagero » a apporté une éclaircie bienvenue dans le ciel de la candidature.

Selon l’enquête, publiée le 09 juin et réalisée auprès de 1 500 personnes, 77% des Romains se déclarent favorables à la candidature de Rome 2024, contre 23% qui y sont opposés.

Dans le même temps, 76% des étudiants et 66% des jeunes affirment soutenir le projet italien pour les JO 2024.

Ces chiffres ne sont pas anodins, le Comité de Candidature ayant fait de la jeunesse l’un de ses publics-cibles au cours de rencontres ou lors de la récente présentation d’un « Kit numérique » à destination des établissements scolaires.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s