JO 2026 : Le processus décisionnel suisse se précise

Le 11 mars prochain, la Suisse se positionnera officiellement quant à la perspective d’une nouvelle candidature olympique et paralympique pour les Jeux d’hiver de 2026.

La Maison du Sport de Ittigen accueillera ainsi une Assemblée extraordinaire du Parlement du Sport de Swiss Olympic. L’institution helvète a d’ores et déjà prévu un processus décisionnel en deux scrutins distincts.

(Crédits - Maison des Sports de Ittigen)
(Crédits – Maison des Sports de Ittigen)

De fait, comme l’a précisé Swiss Olympic à « Sport & Société », un premier vote sera organisé sur « les conditions cadres concernant le développement d’un projet Jeux Olympiques d’hiver 2026 en Suisse ». Au cours de ce scrutin, seuls les délégués des Fédérations olympiques membres de Swiss Olympic pourront s’exprimer.

Si le vote de ces délégués est favorable à la constitution d’une candidature aux Jeux, un deuxième scrutin sera organisé en présence de toutes les Fédérations membres de Swiss Olympic. A ce moment-là, les délégués voteront sur « la procédure de financement du développement d’un projet Jeux Olympiques d’hiver 2026 en Suisse ».

Il sera alors question d’étudier la mise à disposition de fonds permettant l’élaboration de la candidature.

(Crédits - Swiss Olympic)
(Crédits – Swiss Olympic)

Ce processus décisionnel – dont les résultats seront communiqués à l’issue de l’Assemblée extraordinaire – ne constituera que les prémices d’un éventuel projet.

En effet, si les Fédérations membres de Swiss Olympic accordent leur confiance à l’idée d’une candidature et aux modalités de financement de cette dernière, les autorités du ou des Canton(s) concernés puis les autorités de la Confédération Helvétique devront valider la procédure engagée par le Mouvement sportif.

Mais surtout, les citoyens devront être associés à la prise de décision et ce, dans le cadre d’une consultation référendaire.

Or, Mouvement sportif et autorités politiques gardent à l’esprit l’échec de la précédente consultation de ce type.

Malgré les encouragements du Président du Comité International Olympique (CIO) de l’époque, les citoyens s’étaient prononcés contre l’idée d’une candidature de Davos et St-Moritz dans la course aux JO d’hiver de 2022.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s