La suspension de Michel Platini des instances footballistiques peut-elle avoir un impact sur Paris 2024 ?

Ce lundi matin, le Comité d’Éthique de la Fédération Internationale de Football (FIFA) a prononcé ses sanctions à l’encontre de Sepp Blatter et de Michel Platini.

Les deux hommes forts du football mondial jusqu’à la révélation du FIFAGate ont ainsi été suspendus pour une durée de huit ans. Moins que les prévisions les plus pessimistes qui faisaient état d’une possible suspension à vie, mais davantage que les prévisions les plus optimistes et que le souhait des deux mis en cause.

Quelle ironie lorsque l’on sait que le Comité d’Éthique de la FIFA a été institué par… Sepp Blatter. Quel paradoxe aussi lorsque l’on entend un porte-parole dudit Comité s’exprimer par voie de presse sur les sanctions à venir de Michel Platini. Comme une manière de condamner quelqu’un sans lui avoir laissé la possibilité de se défendre. Drôle conception de l’étique et plus largement, de la justice.

(Crédits - UEFA)
(Crédits – UEFA)

Avec cette sanction, équivalente à deux mandats de Président de la FIFA, Michel Platini ne pourra pas se présenter à la présidence de l’instance internationale, présidence qu’il convoitait pourtant et pour laquelle il faisait figure de favori. Mais cela, c’était avant le séisme du mois du printemps 2015 et la révélation d’une transaction de près de 2 millions d’euros entre Sepp Blatter et Michel Platini.

Mais si l’ancien numéro 10 des Bleus est aujourd’hui hors-course du monde du football, son éviction peut-elle avoir un impact sur la candidature olympique et paralympique de Paris 2024 ?

Oui et non.

Figure emblématique du sport tricolore et dirigeant francophone d’une grande Fédération Internationale – l’UEFA – Michel Platini est l’un des meilleurs représentants français à l’échelle de la planète. Cela s’explique par sa carrière et son palmarès – notamment 3 Ballons d’Or – mais également par sa gestion de l’institution du football européen.

Sous sa présidence, Michel Platini a notamment permis d’établir la Ligue des Champions comme une compétition majeure et incontournable et a accéléré la mise en œuvre de réformes, sur le fair-play financier par exemple.

Compte-tenu de ses états de fait, Michel Platini est indiscutablement assimilé au sport français et peut donc être considéré comme l’un de ses ambassadeurs de premier plan.

En ce qui concerne la candidature de Paris 2024, Michel Platini aurait pu prétendre en être l’un de ses responsables. Néanmoins, l’ancienne gloire de l’équipe de France de football n’a jamais figuré au rang des membres de l’Association Ambition Olympique et Paralympique ou désormais du Comité de Candidature.

Sans doute un mal pour un bien.

Car même si l’opinion publique et les membres du Comité International Olympique (CIO) pourraient être tentés de faire un rapprochement entre Michel Platini et la candidature tricolore, aucun lien véritable n’existe entre les deux, que ce soit du point de vue administratif, juridique ou même personnel.

Nul doute toutefois que les adversaires de Paris pourrait utiliser l’argument Platini comme un Talon d’Achille pour la candidature française. Question de stratégie.

Publicités

5 Thoughts

  1. Oui, ça peut avoir un impact sur la candidature française. Néanmoins, l’impact pourrait être assez faible spor Paris. D’autant que les autres candidatures ne vont pas attaquer la candidature parisienne sur ce point là. Le retour de bâton pourrait être douloureux et les casseroles pourraient ressortir.

    J'aime

  2. Non, absolument pas. Premièrement la FIFA et le CIO malgré le statue dominante de la seconde (Le football aux jeux olympiques est dépendant de la FIFA et la FIFA est dépendante CIO dans cette compétition car inscrit dans son programme), n’ont aucun rapport, même si Blatter, et Havalenge fût membres de l’institution olympique.

    Deuxièmement, cette affaire de corruptions n’est pas un problème essentiellement français car si c’était le cas, par exemple, les Etats-Unis, n’auraient aucune défense du fait l’attribution des JO de Salt Lake City 2002 encore bien vive dans les têtes des cardinaux du sport; l’Italie et la Hongrie ont également de belles casseroles aux fesses.

    Et comme bien mentionné plus dans le sujet, oui il n’ y a pas eu de partenariat direct entre Mr Platini et le comité de candidature.

    J'aime

  3. Aucun impact mesurable à ce moment-ci. Sincèrement, les Américains sont mal placés pour la jouer vierges effarouchées et utiliser ce genre de dossier…Ils traînent encore les casseroles de Salt Lake City…Quant aux Italiens, ils ne sont pas connus pour être les plus respectueux des règles…Donc match nul. Et surtout, Platini n’est pas un membre de Paris 2024.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s