JO 2024 : La candidature de Rome évoque l’intégration du quartier de l’EUR dans le dispositif des Jeux

Ce mercredi, le Président du Comité Olympique Italien (CONI), Giovanni Malago, et le vice-Président du Comité de Candidature de Rome 2024, Luca Pancalli, se sont entretenus avec le Président de la société « EUR Spa », Roberto Diacetti, et l’Administrateur délégué, Gianluca Lo Presti.

Cette rencontre a permis aux différents responsables d’aborder la question de la candidature olympique de Rome et l’intégration éventuelle d’infrastructures situées dans le quartier de l’EUR.

Vue aérienne du quartier de l'EUR (Crédits - Capture d'écran Google Maps / Sport & Société)
Vue aérienne du quartier de l’EUR (Crédits – Capture d’écran Google Maps / Sport & Société)

Aménagé dès la fin des années 1930 sous l’impulsion de Benito Mussolini et disposant de nombreux bâtiments emblématiques de l’architecture néoclassique, ce quartier du sud de la capitale italienne devait initialement accueillir l’Exposition Universelle de 1942, d’où son acronyme « EUR » pour « Exposition Universelle de Rome ».

En raison de la Seconde Guerre Mondiale, le quartier resta toutefois inachevé jusqu’à l’obtention des Jeux Olympiques 1960.

Vue du quartier, et notamment du Palais de la Civilisation Italienne, en 1940 (Crédits - Archives historiques / EUR Spa)
Vue du quartier, et notamment du Palais de la Civilisation Italienne, en 1940 (Crédits – Archives historiques / EUR Spa)

Plusieurs édifices hérités de cette Olympiade pourraient donc à nouveau être mobilisés et incorporés au dispositif olympique et paralympique de Rome 2024.

  • Hôte des épreuves d’escrime en 1960, le Palais des Réceptions et Congrès pourrait ainsi accueillir une partie des compétitions, de même que le nouveau Palais des Congrès actuellement en cours d’édification (11 000 places).
  • Le Palais des Sports (12 200 places) pourrait également être mis à contribution après avoir organisé le tournoi olympique de basketball et les matchs de boxe lors des JO 1960.
  • La Piscine de la Rose (2 000 places) serait aussi susceptible d’être présentée dans le projet de Rome 2024 pour éventuellement abriter le tournoi de waterpolo, comme ce fut le cas il y a 55 ans.
  • Enfin, le site de l’ancien Vélodrome Olympique pourrait être réhabilité et ce, après la destruction de l’enceinte sportive en 2008.
Façade du Palais des Sports (Crédits - EUR Spa)
Façade du Palais des Sports (Crédits – EUR Spa)

La réunion de ce jour a donc eu pour principal objectif de déterminer des points d’accord entre les représentants de la candidature italienne et les responsables de la société gestionnaire d’une partie du parc immobilier du quartier*.

L’élaboration du projet pour 2024 semble en tous cas retenir quelques éléments compilés dans le cadre du précédent projet olympique de Rome, à savoir celui pour les JO 2020.

Avant d’être abandonné, ce projet prévoyait par exemple la mobilisation du quartier de l’EUR autour de trois disciplines olympiques : la boxe (Palais des Sports), le hockey-sur-gazon (Tre Fontane) et le triathlon (Lac d’EUR).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

* La société « EUR Spa » est gérée à 90% par le Ministère Italien de l’Économie et des Finances et à 10% par la Ville de Rome.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s