JO 2026 : Christian Constantin dépose un dossier pour le Canton du Valais

Forte de la désignation de Lausanne comme Ville Hôte des Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver 2020, la Suisse pourrait être tentée de présenter une candidature à l’organisation des « grands » Jeux Olympiques d’hiver.

Après l’échec de la candidature de Sion 2006 puis le rejet populaire du projet de Davos-St-Moritz 2022, le pays devra se pencher sur la question d’une nouvelle ambition pour l’échéance 2026. Pour l’heure, deux villes apparaissent comme susceptibles de répondre à cette problématique : Genève et Sion.

Portée par Christian Constantin, Président du club de football du FC Sion, la candidature du Canton du Valais devrait s’appuyer sur les sites et installations existantes et ce, en adéquation avec les exigences formulées dans l’Agenda 2020 du Mouvement olympique.

Du côté du budget d’organisation, le dirigeant suisse table sur un investissement de l’ordre de 1,6 milliard de francs suisses (1,47 milliard d’euros).

(Crédits - Christian Constantin / Page officielle Twitter)
(Crédits – Christian Constantin / Page officielle Twitter)

Conformément à ce qu’il avait déclaré en fin d’année 2014, Christian Constantin devrait proposer un modèle olympique résolument économe et écologique.

Il y a près d’un an, il affirmait ainsi que « le réchauffement climatique imposera dans le futur des épreuves à des altitudes plus élevées. Les plus hautes montagnes des Alpes, à l’exception du Mont-Blanc à proximité, se situent en Valais. Ceci constitue un gage de sécurité pour l’organisation de compétitions de sports d’hiver.

Le Valais valoriserait ainsi les infrastructures de base existantes et s’associerait à des régions voisines qui possèdent ou ont besoin, à court ou long termes, d’infrastructures lourdes. Cette idée permettrait de ne pas multiplier ces dernières de manière irraisonnée et non-conforme aux enjeux écologiques de notre époque ».

Mais avant de pouvoir présenter un tel projet devant le Comité International Olympique (CIO), Christian Constantin doit d’abord convaincre le Conseil d’État du Valais, puis Swiss Olympic et enfin les citoyens du Canton.

(Crédits - Canton du Valais)
(Crédits – Canton du Valais)

La première étape a débuté cette semaine avec le dépôt d’un dossier au siège du Conseil d’État. Ce dernier devrait rapidement faire connaître sa position sur un sujet qui semble pour l’heure séduire les dirigeants sportifs locaux.

Si le Conseil d’État donne son feu vert à la candidature du Valais, celle-ci devra ensuite être examinée par Swiss Olympic qui validera éventuellement le principe d’une telle entreprise.

Une consultation populaire pourrait dès lors avoir lieu dans le courant de l’année 2017, année où le CIO lancera officiellement la procédure des candidatures pour les Jeux d’hiver de 2026 et ce, sachant que la Ville Organisatrice ne sera pas désignée avant l’année 2019.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s