JO 2024 : Claude Bartolone veut engager « dès l’année prochaine » la modernisation du RER B

Le 11 septembre dernier, Claude Bartolone, candidat socialiste aux Régionales 2015 en Île-de-France, a participé au Premier Hub du Grand Paris, autour du thème « Jeux Olympiques 2024 : Quels leviers pour accélérer le Grand Paris ? »

Organisé par « La Tribune », ce débat a permis à l’ancien Président du Conseil Général de Seine-Saint-Denis, de rappeler son soutien à la candidature francilienne pour 2024, tout en apportant son point de vue sur la question stratégique, du logement en Île-de-France.

(Crédits - Claude Bartolone)
(Crédits – Claude Bartolone)

« Pour accueillir un tel événement, il faudra non seulement tenir les délais, mais accélérer la réalisation du nouveau Grand Paris des transports, qui va permettre de moderniser et de développer l’offre de mobilité durable pour les 12 millions d’habitants de la région.

Nous ferons preuve d’audace, en inventant les nouvelles mobilités permettant d’assurer ces Jeux, mais l’audace, n’est-ce pas justement la première vertu nécessaire au Franciliens ?

De l’audace, nous en avons, pour construire des logements à énergie positive pour loger 17 000 athlètes, 30 000 journalistes… Des logements – j’en prends l’engagement – que nous reconvertirons pour en faire de l’habitat pour les habitants de l’Île-de-France.

La construction d’un Village Olympique représente une occasion de développer une offre originale de logements à forte portée symbolique, comme en témoigne d’ailleurs l’évolution du Village Olympique de Barcelone de 1992″ a notamment affirmé Claude Bartolone.

Mais si le défi du logement est une question essentielle de la candidature de Paris à l’organisation des Jeux, celui des transports est tout autant crucial pour permettre la modernisation des infrastructures existantes.

Sur ce point, Claude Bartolone se montre volontariste et entend privilégier la réhabilitation de la ligne du RER B et ce, dès l’année 2016.

« S’agissant des transports, je souhaite que la candidature de Paris pour les Jeux représente dès aujourd’hui un accélérateur de la réalisation des grands projets, et pas seulement lorsque nous aurons eu la certitude de les accueillir.

Le RER A, c’est 1,2 million de voyageurs par jour. Le RER B, c’est 900 000 voyageurs, mais le RER B va jouer un rôle extraordinaire si on devait avoir les Jeux, dans sa liaison Nord-Sud, et on ne peut pas attendre d’avoir les Jeux pour réaliser sa modernisation, ou il sera moderniser après.

Donc, dès l’année prochaine, il y aura une mise au point à faire, en disant ‘voilà, on commence à changer les wagons, on commence à changer les infrastructures, on commence à rattraper le retard que nous avons’.

L’Île-de-France, c’est 2% du territoire, c’est 10% du réseau ferré français, c’est 40% de la circulation ferroviaire et 70% des passagers de la SNCF » a ainsi estimé et rappelé le candidat socialiste.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s