JO 2024 : Le Maire de Rome signe la lettre d’intention à destination du CIO

Première ville entrée dans la course aux anneaux olympiques, en décembre 2014, Rome (Italie) a franchi une étape décisive ce vendredi 11 septembre, puisqu’elle vient d’envoyer officiellement sa lettre d’intention au siège du Comité International Olympique (CIO), rejoignant ainsi Budapest (Hongrie), Los Angeles (États-Unis) et Hambourg (Allemagne).

Paris devrait faire de même, dans les prochaines heures.

Le Maire de Rome, Ignazio Marino, et le Président du Comité Olympique Italien, Giovanni Malago, ont signé la lettre d'intention qui confirme la candidature aux JO 2024 (Crédits - CONI / Ferdinando Mezzelani / GMT)
Le Maire de Rome, Ignazio Marino, et le Président du Comité Olympique Italien, Giovanni Malago, ont signé la lettre d’intention qui confirme la candidature aux JO 2024 (Crédits – CONI / Ferdinando Mezzelani / GMT)

La signature du document officiel s’est déroulée sous les plafonds du Capitole – l’Hôtel de Ville de Rome – en présence du Maire, Ignazio Marino, ainsi que du Président du Comité Olympique Italien (CONI), Giovanni Malago.

Le Président du Comité de Candidature de Rome 2024, Luca di Montezemolo et la Directrice Générale dudit Comité, Claudia Bugno étaient également présents sur place, de même que le Président du Comité Paralympique Italien, Luca Pancalli et le Chef du Département en charge de la planification de la Ville, Giovanni Caudo.

De gauche à droite, Luca di Montezemolo, Président de Rome 2024 ; Ignazio Marino, Maire de Rome ; Giovanni Malago, Président du CONI et Luca Pancalli, Président du Comité Paralympique Italien (Crédits - CONI / Ferdinando Mezzelani / GMT)
De gauche à droite, Luca di Montezemolo, Président de Rome 2024 ; Ignazio Marino, Maire de Rome ; Giovanni Malago, Président du CONI et Luca Pancalli, Président du Comité Paralympique Italien (Crédits – CONI / Ferdinando Mezzelani / GMT)

Au cours de cette réunion, quelques points clés du dispositif de Rome 2024 ont par ailleurs été évoqués.

Ainsi, les différentes parties prenantes ont abordé l’implantation plus que probable du Village des Athlètes dans le quartier de Tor Vergata, sans oublier l’utilisation des équipements du Foro Italico. Le concept développé par Rome 2020, à savoir l’organisation des Jeux le long du Tibre, a aussi été discuté.

Présentation de plans relatifs au Village Olympique de Rome 2024 (Crédits - Ferdinando Mezzelani / GMT)
Présentation de plans relatifs au Village Olympique de Rome 2024 (Crédits – Ferdinando Mezzelani / GMT)

Après plusieurs mois de réflexion et l’apport du soutien des autorités locales et nationales, la candidature de Rome 2024 a donc effacé le fiasco du retrait prématuré survenu pour l’échéance 2020. Cette fois-ci, les signaux sont au vert – sur le plan institutionnel et politique – et ce, même si la problématique économique et financière constitue aujourd’hui un défi de taille.

Fortement endettée (1,2 milliard d’euros de déficit structurel) et confrontée au scandale de « Mafia Capitale », la « Ville Éternelle » devra convaincre les investisseurs de miser sur ses atouts indéniables et devra surtout séduire le Mouvement olympique afin que ce dernier lui accorde sa confiance et honore l’Italie des Jeux d’été pour la première fois depuis 1960.

Les prochains mois seront donc déterminants pour Rome, d’autant plus que la capitale italienne n’aura pas que la candidature aux Jeux comme priorités.

Elle doit en effet assumer sa mise sous tutelle ordonnée fin août pour assainir ses finances et préparer en parallèle le Jubilé de la Miséricorde, qui devrait voir affluer plus de 30 millions de pèlerins et de touristes entre le 08 décembre 2015 et le 20 novembre 2016, dans les rues de la ville et dans la Cité du Vatican.

Publicités

4 Thoughts

  1. Outre les problèmes financiers, Rome va etre attendue au tournant avec le Jubilé de la Miséricorde. Des couacs pourraient refroidir les membres du CIO. Cependant, une réussite dans la gestion est l’organisation permettrait de gagner des soutiens. Néanmoins, la gestion de la communication devra être subtilement dosée durant cette période. Parler des jeux pour exister sans parasiter le jubilé.

    J'aime

    1. Attention à Rome. L’Italie dispose de beaucoup de relais au niveau sportif et pourrait surprendre. Mais effectivement, la situation économique du pays sera un frein. La réussite visible d’Expo Milano, sans aucun couac majeur, va aider Rome.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s