JO 2024 / 2028 : La Russie prête à présenter la candidature de Kazan ?

Alors que les Championnats du Monde de natation 2015 se sont achevés ce dimanche au sein de la piscine temporaire de la Kazan Arena, la Russie semble conserver un grand intérêt pour l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été, et pourrait en conséquence formuler une candidature de la ville de Kazan.

Si l’échéance n’a pas été précisée, 2024 semble à écarter, compte-tenu de l’imminence du dépôt officiel des candidatures auprès du Comité International Olympique (CIO), le 15 septembre 2015, mais aussi du rejet exprimé il y a peu par les autorités russes.

Mais une surprise n’est toutefois pas à écarter et ce, d’autant plus pour un pays qui pourrait être tenté de s’inspirer du modèle de la Chine qui, après avoir accueilli les Jeux d’été 2008, vient de se voir attribuer l’organisation des Jeux d’hiver 2022.

Vue aérienne de la ville de Kazan (Crédits - Kazan 2015)
Vue aérienne de la ville de Kazan (Crédits – Kazan 2015)

Dans l’hypothèse où la Russie déciderait finalement de présenter une candidature aux JO 2024, Saint-Pétersbourg, Moscou et donc Kazan apparaitraient comme des Villes Candidates potentielles, sans oublier Sotchi qui a aussi fait part de son intérêt après avoir accueilli les JO d’hiver l’an passé.

Dans le cas de Kazan, la ville peut compter sur le Stade de football ainsi que sur le Centre Aquatique et diverses installations aménagées dans le cadre de l’Universiade 2013.

D’ailleurs, les premières mentions d’une possible candidature olympique furent formulées dès cette époque.

Ambassadeur de l’événement, Sergei Ulegin, estimait d’ailleurs que « la ville est dans un parfait état.

Toutes les installations sportives sont parfaites. L’échelle des Jeux et le niveau d’organisation sont très élevés. Donc je pense que, si Kazan décider de se porter candidate pour avoir le droit d’accueillir les Jeux en 2024, elle pourrait facilement remporter la course ».

Dans le même état d’esprit, le Secrétaire Général du Comité Olympique Russe, Marat Bariyev, affirmait également le potentiel que pouvait représenter une candidature de Kazan.

« Kazan peut déposer une candidature. Ses chances seraient très bonnes ».

Ces deux propos semblent en tous cas avoir trouvé un écho auprès du Président du Comité Olympique Russe, par ailleurs ex-Président de la Commission d’évaluation des Villes Candidates aux JO 2022, Alexander Zhukov.

Alexander Zhukov lors de la 128e Session du CIO (Crédits - CIO / Ian Jones)
Alexander Zhukov lors de la 128e Session du CIO (Crédits – CIO / Ian Jones)

Ce proche du Président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, a apporté son appui à une possible candidature de la ville hôte des Mondiaux de natation 2015 et prochainement territoire d’accueil d’une partie des matchs de la Coupe du Monde de football 2018.

« Bien sûr que cette ville pourrait faire face à l’accueil des Jeux Olympiques d’été » a ainsi affirmé Alexander Zhukov lors d’une visite des installations des Championnats du Monde de natation.

Cette déclaration pourrait par conséquent relancer une idée et une ambition pour la Russie.

Si des tractations n’ont pas encore débutées, nul doute que les prochaines semaines seront cruciales. A moins que les Jeux de 2024 ne soient pas réellement à l’étude, mais davantage ceux de 2028. Tant pour Kazan que pour la Russie dans son ensemble.

Publicités

5 Thoughts

    1. La Chine, la Russie et le Qatar sont devenus boulimiques d’événements de ce genre. Un moment ou un autre, les différentes institutions sportives les stopperont, pour ne pas perdre toute crédibilité avec le reste du monde.

      L’obtention de la Coupe du Monde FIBA à la Chine, une semaine tout juste après l’obtention des JO 2022 n’a pas fait plaisir à beaucoup de monde; même si entre la Chine et les Philippines dont ce dernier a pourtant accueilli cette compétition en 1978 (ça date), il n’y avait peu de chance pour les philippins comme Almaty pour les jeux, de faire face à une manne financière d’envergure venant d’un pays où le nombre d’habitants et la pratique encore « neuve » de certains sports, est source de grands bénéfices pour les sponsors et les comités eux même.

      J'aime

  1. Même si la Russie candidate, il est peu probable que le CIO élise la ville russe. En effet, Sochi est passé par là. Mais je doute que Sochi (les Russes ne sont pas idiots) et Kazan (dans un premier temps) soit selectioné. Moscou et surtout Saint Peterbourg (autre ville de Poutine) tiennent la corde.

    J'aime

    1. 2024 n’est évidemment qu’une hypothèse, mais la Russie tente sans doute de montrer qu’elle a les capacités pour les Jeux d’été, mais surtout le potentiel en ce qui concerne les villes.

      Sotchi voudrait sans doute retrouver l’événement olympique dans un avenir plus ou moins proche afin de réutiliser ses sites, car pour l’heure, la reconversion se fait attendre.
      Kazan pourrait être une piste de développement de la région.
      Quant à Moscou et Saint-Pétersbourg, il est évident que ces deux villes sont les plus à même de porter les couleurs de la Russie, en 2028 ou plus tard.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.