JO 2024 : Hambourg mobilise le plus grand porte-conteneurs du monde

Indéniablement, Hambourg (Allemagne) veut marquer des points avant l’organisation de son référendum olympique – le 29 novembre 2015 – et son entrée dans la compétition internationale à la mi-septembre.

Après plusieurs initiatives originales – impression d’une série de timbres postaux, lancement d’un pin’s promotionnel – et dans l’attente de manifestations d’envergure – logo humain de 10 000 personnes le 25 octobre – la candidature de Hambourg 2024 a réalisé une belle opération de communication.

Le MSC Zoe à son arrivée dans le port de Hambourg (Crédits - Bild)
Le MSC Zoe à son arrivée dans le port de Hambourg (Crédits – Bild)

A l’occasion de l’arrivée du plus grand porte-conteneurs du monde dans le port de Hambourg, une immense banderole aux couleurs de la candidature de Hambourg a été déployée sur les conteneurs du MSC Zoe.

Long de 395,4 mètres pour 59,9 mètres de large, le navire, qui peut embarquer pas moins de 19 224 conteneurs et qui a été mis en service fin juillet, a inévitablement attiré la curiosité des citoyens de Hambourg et des touristes qui se sont pressés sur les bords de l’Elbe.

Avec une banderole imprimée « MSC croise les doigts pour les Jeux 2024 à Hambourg », la curiosité a aussi été éveillée chez les médias régionaux et nationaux qui ont dès lors relayé le passage du MSC Zoe dans la zone portuaire de la ville.

(Crédits - Bild / DPA)
(Crédits – Bild / DPA)

Cette marque de soutien n’a rien d’un hasard.

En effet, Hambourg 2024 fonde son concept olympique sur le réaménagement du quartier portuaire de Kleiner Grasbrook ainsi que sur l’utilisation du fleuve pour transporter les athlètes et la Famille olympique jusqu’au Stade des Cérémonies.

10 pensées

  1. originale, dynamique…communication sans faute pour Hambourg 2024. Attention tout de même à ne pas trop en faire, au risque de paraître essouffler au moment où ses rivales monteront en puissance…cette campagne va durer deux années, il va falloir tenir le rythme.

    J'aime

    1. Impressionnante communication de la part de Hambourg. La ville veut vraiment se démarquer de ses concurrentes à l’image internationale. Outre sa communication, son projet se veut original et en cohérence avec l’Agenda 2020. A surveiller !

      J'aime

      1. Effectivement, Hambourg impressionne, à nous de le montrer qu’ils n’ont aucune chance qu’ils les auront plus tard bien après nous ; – ); le feu d’artifice du 14 juillet était bien pensé pour Paris. Pour le moment nous sommes encore discret, mais j’ai l’impression que notre candidature va nous monter de belles et bonne surprises et monter en puissance. Londres avait commencée timidement, et a accélérée vers la fin, on sait ce qu’il s’est passé ensuite !!!!!!

        J'aime

  2. A surveiller de très prêt en effet! Le 15 septembre arrive à grand pas, si Hambourg 2024 impressionne jusqu’à présent, elle n’est pas seule en lice. Ses concurrentes auront à coeur de le prouver…En tout cas, ce projet allemand est enthousiasmant, Hambourg à déjà le mérite de faire parler d’elle et d’être reconnue au-delà de ses frontières. A suivre…

    J'aime

  3. Stratégie efficace pour Hambourg. Mais pour le moment, à part le petit monde olympique et certains passionnés des JO, peu de monde s’intéresse à cette course pour 2024. Dans deux ans, que restera-t-il de cette image du porte-conteneurs?

    Je vous rejoins tous les deux sur le fait qu’Hambourg fait un sans faute pour le moment. La candidature allemande sera, à mon sens, la plus dangereuse pour Paris. Dans le même temps, elle n’a pas eu non plus à beaucoup se montrer. Et sur le long terme, le peu de reconnaissance internationale de cette ville deviendra vite un handicap. Elle ne pourra notamment pas compter sur des événements de prestige pour s’assurer un coup médiatique à la résonnance internationale. Ou sur l’utilisation de tel ou tel monument pour marquer les esprits. Berlin était un meilleur choix en la matière. Un porte-conteneur, c’est le fun et original, mais pas certain que cela fera rêver les membres du CIO.

    Reste de plus à passer le test du référendum. Une mauvaise surprise n’est pas à exclure. Un résultat serré serait tout autant une mauvaise nouvelle qu’une défaite. On sait ce que les sondages valent…

    J'aime

    1. Je suis d’accord avec vous Cyril. Pour l’instant Hambourg a une stratégie en ce qui concerne la communication efficace mais attention à l’hypercommunication. Cependant, cette communication me donne l’impression qu’il s’agit de rappeler que la ville est candidate. Et sur ce point, il est difficile de connaître les destinataire : le CIO, les citoyens d’Hambourg, le monde …. ?

      Après en ce qui concerne Paris, elle possède pour ces prochaine années des événements sportifs (Tour de France, Euro 2016…) qui peuvent être autant d’occasion efficace de communiquer dur la candidature française.

      J'aime

      1. Vous avez raison Guillaume. Il semble qu’Hambourg cherche avant tout à se rendre visible. C’est le principal écueil d’une candidature d’une ville comme Hambourg: se faire connaître au-delà de ses frontières. Et face à des poids lourds à la réputation internationale comme Paris, Rome, Budapest et peut-être bientôt Los Angeles, le défi est immense.

        J'aime

Répondre à Cyril Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.