Rio 2016 va constituer la plus importante opération de sécurité dans l’Histoire du Brésil

Événement planétaire, les Jeux Olympiques et Paralympiques sont une cible potentielle pour la réalisation d’attaques terroristes.

Plus encore depuis 2001 et les attentats du World Trade Center à New York (États-Unis), le budget consacré à la sécurité de l’événement est donc devenu un élément majeur du dispositif organisationnel.

En 2004, les autorités grecques avaient fait appel à l’expertise américaine et européenne afin de protéger les sites olympiques d’Athènes pour un investissement proche de 1,2 milliard d’euros. En 2008, la Chine avait à son tour déployé un important contingent militaire et policier pour assurer la sécurité des Jeux.

En 2012, le Royaume-Uni avait tout simplement mené la plus grande opération militaire par temps de paix de son Histoire avec un budget estimé à 645 millions d’euros.

A l’époque, plus de 23 700 militaires et policiers avaient été mobilisés aux abords des installations olympiques ainsi que sur le fleuve de la Tamise. Plusieurs milliers d’agents de sécurité avaient par ailleurs été recrutés à Londres.

(Crédits - Secretaria de Estado de Segurança do Rio de Janeiro)
(Crédits – Secretaria de Estado de Segurança do Rio de Janeiro)

Pour 2016, les autorités brésiliennes ont d’ores et déjà prévu la mobilisation d’au moins 85 000 personnes.

Pour José Mariano Beltrame, Secrétaire de la Sécurité de l’État de Rio, « les Jeux de Rio 2016 seront la plus importante opération de sécurité dans toute l’Histoire de Rio de Janeiro ».

Dans le détail, pas moins de 47 000 membres de la police paramilitaire ou encore des services de sécurité et de secours, seront déployés dans Rio de Janeiro. Dans le même temps, 38 000 membres des forces armées seront mobilisées dans les villes qui accueilleront les matchs du tournoi olympique de football.

Toutes les administrations régionales et fédérales seront mises à contribution et participeront à cet effort sans précédent.

A l’heure actuelle, le Ministère de la Justice a octroyé une enveloppe de 350 millions de reals brésiliens (93,11 millions d’euros) dont 100 millions (26,6 millions d’euros) pour l’acquisition de matériels de protection, tandis que le Ministère de la Défense a apporté 580 millions de reals brésiliens (154,30 millions d’euros).

De son côté, le Secrétariat d’État de Rio a d’ores et déjà débloqué 750 millions de reals brésiliens (199,514 millions d’euros) et devrait déployer 300 millions supplémentaires (79,82 millions d’euros) au cours de l’année.

Dans sa quête d’assurer la sécurité de ses Jeux, le Brésil devrait également obtenir l’appui logistiques des forces américaines et européennes (France, Espagne, Royaume-Uni, Allemagne…). Courant 2013, le pays avait d’ailleurs signé un contrat portant sur l’achat de 34 blindés Gepard 1A2 de défense anti-aérienne à l’armée allemande.

Pas moins de 2 000 caméras de surveillance fixes et 1 500 caméras embarquées ont aussi été achetées et seront installées dans la ville de Rio avant le début des festivités olympiques.

Vue de la Baie de Rio de Janeiro (Crédits - Rio 2016)
Vue de la Baie de Rio de Janeiro (Crédits – Rio 2016)

D’ici 2016, des moyens financiers et matériels supplémentaires devraient être mobilisés.

Car comme pour corriger les propos tenus par le Secrétaire de la Sécurité de l’État de Rio, le Ministre de la Justice, Andrei Augusto Passos Rodrigues a d’ailleurs mentionné un fait : « Ce sera la plus grande opération de sécurité dans l’Histoire du Brésil ».

Il faut dire que le pays est régulièrement confronté à des vagues d’homicides. Récemment, 37 meurtres ont par exemple été enregistrés à Manaus, ville qui doit héberger une partie des matchs de football à l’été 2016.

La sécurité est donc un défi lancé aux autorités brésiliennes. Un défi qu’elles entendent relever et surtout transformer en un héritage durable pour les territoires et la population.

A titre de comparaison et afin de mesurer le niveau des dépenses qui pourrait être atteint à Rio de Janeiro l’an prochain, les autorités russes auraient mobilisé quelques 100 000 personnes lors des Jeux d’hiver de Sotchi 2014 et ce, pour un budget global d’au moins 1,4 milliard d’euros.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.