Pékin 2015 : Le Président de la Fédération Internationale d’Athlétisme s’inquiète pour la billetterie

Dans un mois presque jour pour jour (22 au 30 août 2015), Pékin (Chine) accueillera les Championnats du Monde d’athlétisme au sein de son « Nid d’Oiseau ».

Mais si la capitale chinoise propose la mise à disposition de son majestueux Stade National d’une capacité comprise entre 80 000 et 91 000 places, il n’en demeure pas moins que la promotion autour de l’événement et la vente des billets d’accès aux épreuves, ne sont pas à la hauteur des enjeux et des promesses à en croire les récentes déclarations du Président de la Fédération Internationale (IAAF).

(Crédits - Pékin 2022)
(Crédits – Pékin 2022)

Pour Lamine Diack en effet, Pékin doit accroître ses efforts au cours des prochaines semaines afin de garantir un taux de remplissage du Stade Olympique, en adéquation avec la dimension de l’événement international.

« Je me suis rendu à Pékin en août 2014 pour célébrer l’année avant l’ouverture des Mondiaux. Je suis à nouveau venu à Pékin en mars et en avril 2015 afin de soutenir l’effort de promotion.

Dans tous les cas, j’ai rappelé aux organisateurs la nécessité d’investir dans l’effort de promotion afin d’atteindre la promesse qui a été formulée par les autorités chinoises concernant les Championnats du Monde, à savoir un taux de remplissage de 100% pour les sessions du soir et de 30% pour les sessions matinales.

Mais pour l’heure, nous constatons que certaines séances du soir tournent autour de 50%, d’où la nécessité de travailler très dur dans les semaines à venir. Nous n’avons plus de temps à perdre » a notamment affirmé le Président de l’institution.

Cet avertissement – fâcheux à quelques jours de l’élection de la Ville Hôte des JO d’hiver 2022 pour lesquels Pékin est candidate – doit être pris avec le plus grand sérieux par les organisateurs chinois.

Déjà ciblée lors des Jeux d’été de 2008 pour des sessions n’ayant pas rencontré le succès escompté, la capitale chinoise n’a en effet pas le droit à l’erreur avec les Mondiaux d’Athlétisme et ce, d’autant plus lorsque l’on sait que Pékin a promis une vente de billetterie exceptionnelle dans le cas où elle obtiendrait l’organisation des Jeux d’hiver.

(Crédits - Pékin 2022)
(Crédits – Pékin 2022)

Certes, l’événement olympique et paralympique n’aurait pas lieu dans le Stade Olympique – site uniquement prévu pour les Cérémonies d’ouverture et de clôture – mais avec des taux de 96% (Jeux Olympiques) et 80% (Jeux Paralympiques), Pékin 2022 propose la tenue de Jeux particulièrement populaires, avec respectivement 2,05 millions de billets vendus pour les JO et 390 000 billets pour les Jeux Paralympiques.

Onze jours avant le scrutin olympique, l’impair des Mondiaux d’athlétisme pourrait bien avoir des conséquences sur le résultat du scrutin.

Des questions pourraient en tous cas être posées à la délégation chinoise après l’ultime présentation du projet et avant le début du vote.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.