JO 2024 : La Maire de Paris propose que le triathlon se déroule « dans la Seine au pied de la Tour Eiffel »

Alors que Londres (Royaume-Uni) étudie actuellement l’éventuelle pratique de la nage dans les eaux de la Tamise, Paris songe elle-aussi profiter de l’effet Olympique pour travailler sur la qualité des eaux de baignade de son fleuve.

Invitée ce mercredi matin de Jean-Jacques Bourdin sur RMC / BFMTV, la Maire de Paris, Anne Hidalgo, a ainsi proposé que la partie natation de l’épreuve de triathlon se déroule dans la Seine à l’été 2024.

La candidature de Paris 2012 proposait déjà l'organisation du triathlon devant la Tour Eiffel (Crédits - Paris 2012)
La candidature de Paris 2012 proposait déjà l’organisation du triathlon devant la Tour Eiffel (Crédits – Paris 2012)

En cas de victoire de la capitale française lors du scrutin olympique de 2017, les autorités veulent en effet profiter du cadre exceptionnel des rives de la Seine pour organiser l’épreuve de triathlon.

« Je propose que l’épreuve de triathlon – qui est une épreuve majeure et magnifique – puisse se dérouler dans la Seine, devant l’Hôtel de Ville. Mais pour y arriver, il faut que l’on travaille bien sûr avec les communes riveraines sur la qualité de l’eau à Paris. Nous ne sommes pas encore à un niveau de qualité permettant une baignade.

Néanmoins, l’héritage des Jeux pour Paris peut être un héritage majeur, écologique.

C’est pour cela d’ailleurs que les Jeux ont une dimension pour moi d’impact écologique sur Paris et cette candidature sera relevée par cette proposition que je fais et cette décision que nous prenons avec Bernard Lapasset : en cas de victoire, le triathlon se déroulera dans la Seine au pied de la Tour Eiffel » a notamment affirmé Anne Hidalgo.

Parcours du triathlon du projet de Paris 2012 (Crédits - Paris 2012)
Parcours du triathlon du projet de Paris 2012 (Crédits – Paris 2012)

Dans le cadre de la candidature aux JO 2012, Paris proposait déjà la tenue de la compétition devant la Tour Eiffel – avec des tribunes de 10 000 places temporaires – et un entraînement des triathlètes à la Piscine de la Croix Catelan et dans le Bois de Boulogne.

17 pensées

  1. Il est certain que cette proposition séduira pas mal de monde. Cependant, il faudra que la métropole du Grand Paris s’attelle dès maintenant à la mise en place d’un programme permettant l’amélioration de la qualité de l’eau pour la baignade. Mais comme la piscine olympique, rendre la Seine aux baigneurs est un serpent de mer. Donc il serait prudent pour le comité de candidature de proposer, au cas où, un plan B comme le lac de Créteil, ou un des plans d’eau du Bois de Boulogne ou de Vincennes.

    J'aime

    1. Oui, un plan B apparaît plus que nécessaire.

      Mais outre Créteil, le Bois de Boulogne ou Vincennes, une autre option pourrait être choisi : le Grand Canal du Château de Versailles. Cadre majestueux pour la nage mais aussi les autres épreuves du triathlon que sont la course et le cyclisme.

      J'aime

  2. Il est à noter que le (Garmin) Triathlon de Paris 2012 s’est déjà déroulé dans la Seine avec près de 12000 participants (une sacrée pagaille), mais que l’autorisation de nager dans la Seine n’a pas été reconduite pour les années suivantes.
    Depuis, l’organisation s’est tournée vers la base de Choisy avec un nombre de participants largement « maîtrisé ».
    Un voeu politique donc, mais pour le bien des athlètes, du public et des riverains, je suis aussi d’avis de prévoir un plan B dans le parc prestigieux de Versailles.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.