Kazan 2015 : Poursuite des spectaculaires travaux d’aménagement des bassins

Dans moins de 30 jours, la Russie accueillera les 16èmes Championnats du Monde de natation en grand bassin. Pour l’occasion, les organisateurs ont fait le choix d’un site existant afin d’héberger les compétitions et ce, même si d’importants travaux d’aménagement sont nécessaires.

En effet, plutôt que de construire un Centre Aquatique uniquement dédié aux Mondiaux 2015, les Russes ont mobilisé le Stade de Kazan. Hôte des Universiades 2013, le stade de football se transforme, semaine après semaine, en un immense complexe aquatique.

A l’instar du Palau Sant Jordi de Barcelone (Espagne) en 2013, l’Arena Stadium de Kazan est donc un équipement existant reconfiguré pour accueillir les meilleurs nageurs de la planète. Cette reconfiguration a un coût – 50 millions d’euros environ – mais devrait permettre d’assurer le succès populaire de l’événement estival en Russie.

Vue intérieure des travaux d'aménagement du bassin de l'Arena Stadium, début juin 2015 (Crédits - Kazan 2015)
Vue intérieure des travaux d’aménagement du bassin de l’Arena Stadium, début juin 2015 (Crédits – Kazan 2015)

Au cours des dernières semaines, des travaux d’envergure ont débuté au cœur de l’Arena Stadium. Après avoir posé les fondations du bassin principal (natation), les organisateurs ont commencé à aménager une immense toile reliée à la toiture du stade, ainsi que les premiers éléments de la structure qui constituera les gradins d’une capacité de 11 000 à 15 000 places.

Mise en eau du bassin de l'Arena Stadium, le 25 juin 2015 (Crédits - Kazan 2015)
Mise en eau du bassin de l’Arena Stadium, le 25 juin 2015 (Crédits – Kazan 2015)

Le bassin a ensuite été assemblé par les ouvriers de Myrtha Pools – partenaire historique de la Fédération Internationale de Natation (FINA) – avant la mise en eau qui a pu se dérouler cette semaine, en présence des officiels régionaux.

Vue des gradins et du bassin de la Water-Polo Arena (Crédits - Kazan 2015)
Vue des gradins et du bassin de la Water-Polo Arena (Crédits – Kazan 2015)

Mais ces travaux, achevés à hauteur de 75%, ne sont pas les seuls visibles à Kazan.

La cité russe met ainsi en configuration la Water-Polo Arena (3 700 places), une installation temporaire qui accueillera, comme son nom l’indique, les matchs de water-polo.

Visuel de la future Water-Polo Arena (Crédits - Kazan 2015)
Visuel de la future Water-Polo Arena (Crédits – Kazan 2015)

4 pensées

  1. Autant, c’était une bonne idée de réaliser une structure temporaire pour éviter des éléphants blancs, autant je suis effaré du coût.

    En comptant 22000 places dans le stade (Je double les nouveaux gradins, car d’autres leur feront façe) et 10 jours de compétition, on arrive à 220.000 places à vendre.

    Le coût revient donc à 227 euros par billet ! On sait donc déjà que l’événement ne sera pas rentable. A moins que quelque chose ne m’échappe…

    On dirait que les mondiaux de natation sont partis vers des demandes pharaoniques… Même avec un centre aquatique, je ne suis pas sûr que la France les accueille un jour…

    J'aime

    1. Les gradins et tribunes mobilisés pour l’évènement ne dépasseront toutefois pas les 11 000 à 15 000 places. Mais même avec une telle capacité, le succès économique de l’événement devra être scruté avec attention.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.