Extension de Roland Garros : Les associations d’opposants se donnent rendez-vous le 03 juin

Tandis que la décision de la Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, Ségolène Royal, se fait attendre, les opposants au projet officiel de modernisation du stade de Roland Garros entendent bien ne pas baisser les armes.

L'opposition au projet de la Fédération Française de Tennis et de la Ville de Paris est notamment portée par les associations nationales de sauvegarde de l’environnement et du patrimoine – France Nature Environnement IDF (FNE-IDF), la Société pour la Protection des Paysages et de l'Esthétique de la France (SPPEF) et les Vieilles Maisons Françaises (VMF)
L’opposition au projet de la Fédération Française de Tennis et de la Ville de Paris est notamment portée par les associations nationales de sauvegarde de l’environnement et du patrimoine – France Nature Environnement IDF (FNE-IDF), la Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France (SPPEF) et les Vieilles Maisons Françaises (VMF)

Profitant de l’adoption par le Conseil de Paris, d’un vœu demandant au Gouvernement le report des permis de construire, les associations se sont données rendez-vous, ce mercredi 03 juin, pour une conférence de presse.

Elles souhaitent à cette occasion « dénoncer le déni de démocratie participative par les porteurs du projet de modernisation et d’extension du stade de Roland Garros ».

L’occasion aussi de faire pression sur Ségolène Royal, pour qui la notion de démocratie participative est un étendard depuis plusieurs années, que ce soit dans le cadre de ses anciennes fonctions de Présidente de la Région Poitou-Charentes ou lors de la campagne présidentielle 2007.

3 pensées

  1. La FFT a perdue l’occasion de pouvoir voir « ailleurs » que sur ce site de la porte d’Auteuil, et laisser une bonne fois pour toute ces groupes d’opposition se satisfaire dans l’immobilisme qui leur coûteraient intérêt et confort, car malheureusement il s’agit d’un sport national dans notre si cher et beau pays.

    Open d’Australie : Déménagement et agrandissements !
    Wimbledon : Couverture du Court Centrale et bientôt du Court numéro 1.
    US Open : Couverture du Court Arthur Ashe !

    Roland Garros : ……….

    En bref toujours en retard, toujours les derniers.
    Nous ne sommes pas du tous un pays de sport, et les français nous le prouvent une nouvelle fois; qu’il est normal que la France ne soit pas considérée comme un pays attractif.

    1. Renseignez vous avant d’écrire n’importe quoi. Non ces groupes d’opposition ne sont pas dans l’immobilisme et le confort, encore moins l’intétêt. Ils défendent VOTRE intérêt celui du patrimoine, de la nature, de l’écologie. Les gros intérêts financiers sont du côté de la FFT, malhonnête et corrompue. D’autres solutions existent respectueuses et logiques. Le sport (15 jours par an pour que des bobos admirent de’autres bobos avec des montres à 00.000 euros au poignet tapant des baballes en faisant « Haaann! ») n’a pas à piétiner des sites classés et protégés et ce ne sont pas des riverains qui se battent, mais des dizaines de milliers de personnes dans le monde entier contre ce scandale.

      1. David permettez moi de bien vous rappeler ce que j’ai mentionné plus haut, à savoir qu’il aurait été mieux que l’Open de France se fasse ailleurs. Au moins, il n’aurait plus de problèmes avec tous ça.

Laisser un commentaire