JO 2024 : Un week-end mobilisateur et un financement participatif pour Paris

La candidature olympique de Paris à l’organisation des Jeux de 2024 n’a pas encore été officialisé, mais cela devrait être le cas courant juin, à la suite d’une rencontre entre les porteurs du projets et les responsables du Comité International Olympique (CIO).

En attendant, les préparatifs pour le lancement de la campagne se précisent, comme en témoigne aujourd’hui « Le Journal du Dimanche » qui évoque la mise en place d’un week-end mobilisateur (25 au 27 septembre 2015) et d’une opération de financement participatif.

Paris 2012 - piste

S’inspirant directement de la journée olympique instaurée un mois avant l’élection de la Ville Hôte des JO 2012 et qui avait rassemblé entre 500 000 et 1 million de personnes sur les Champs-Élysées, les porteurs de la candidature parisienne vont ainsi faire appel à plusieurs grands noms du sport tricolore – dont Tony Parker – afin de convaincre les Français du bien fondé du projet.

De fait, plusieurs manifestations devraient être organisées – la forme restant à définir – en dehors et dans les stades, à l’instar du Championnat de football qui se parera pour l’occasion des couleurs de la candidature.

Un rendez-vous qui pourrait être complémentaire – ou tout du moins parallèle – à l’organisation du Culture Air Sports Tour (12 et 13 septembre 2015) dans le 1er arrondissement de Paris.

Outre ces deux événements mobilisateurs sur le terrain, les Parisiens et les Français seront appelés à s’investir dans la campagne au travers d’une participation financière.

Selon le JDD, une émission spéciale « Je soutiens les Jeux » et un SMS à 0,65 euros auraient d’ores et déjà été décidés par les promoteurs de la candidature de la capitale.

Au-delà de ce concept, la participation financière du public prendrait par ailleurs la forme inédite dans le domaine sportif, du « crowdfunding », autrement dit, une technique de financement d’un projet via les réseaux sociaux et Internet.

Des objets spécialement conçus pour l’occasion ou des objets appartenant à des sportifs de haut-niveau pourraient alors être vendus au bénéfice de la candidature.

Celle-ci pourrait dès lors récolter une partie des 60 millions d’euros de budget évoqués par Bernard Lapasset, Président de l’Association d’étude Ambition Olympique et Paralympique.

Un montant qu’il convient néanmoins de relativiser, la candidature n’étant pas encore sur les rails, le niveau de participation de chacune des parties prenantes restant à déterminer et surtout, les objectifs à atteindre devant encore être définis (campagne de promotion à l’échelle nationale, élaboration du dossier de candidature, lobbying international…).

Paris 2012 - lutte

Ces choix de financement seraient donc différent de l’option un temps évoquée par le Président du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), Denis Masseglia.

En novembre dernier, celui-ci avait ainsi lancé l’idée d’un week-end télévisé imaginé sur la base du Téléthon.

« Il faudrait une participation du secteur privé et une participation financière du public et ce, afin d’éviter au maximum de puiser dans les finances publiques.

En accord avec France Télévisions, un week-end spécial pourrait être organisé en juin prochain afin d’encourager un financement participatif de la candidature.

Ce week-end serait une première étape et si cela marche, cela constituera déjà un grand héritage et vaudra n’importe quel sondage d’opinion » avait alors affirmé Denis Masseglia.

Les initiatives de Paris 2024 seront en tous cas un véritable test, juste après le dépôt de la candidature auprès de l’institution olympique de Lausanne (Suisse), le 15 septembre.

Elles permettront de mesurer l’engouement et la volonté d’implication des Parisiens et des Français dans un projet qui séduit aujourd’hui mais avec des réserves, en particulier quant aux coûts de la candidature et de l’organisation éventuelle.

Illustrations : Crédits – Paris 2012 / Mairie de Paris / L’Internaute

14 pensées

    1. Exact. Les porteurs de la candidature vont certainement étudier la teneur d’une telle initiative, car la participation des Français sur cette dernière sera un élément déterminant quant à l’engouement vis-à-vis du projet. Il ne faudrait pas que le prix ou la forme soient contre-productifs et ne donnent une impression d’échec…

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.