Le Comité Olympique du Qatar réitère son soutien au CIO et va reconsidérer son partenariat avec SportAccord

C’est une décision qui pourrait durablement impacter et redessiner les relations – déjà tendues – entre SportAccord et le Comité International Olympique (CIO).

Dans un bref communiqué, le Comité Olympique du Qatar (QOC) a décidé de « revoir son parrainage avec la Convention SportAccord. Cette décision intervient à la lumière des observations faites par le Président de SportAccord, Marius Vizer, contre le CIO, lors de la session d’ouverture de l’Assemblée générale de SportAccord à Sotchi, la semaine dernière.

Le QOC soutient pleinement le CIO et son Président, Thomas Bach, dans l’adoption à l’unanimité des réformes de l’Agenda Olympique 2020.

Comme Thomas Bach, le Comité Olympique du Qatar estime que le sport a besoin d’unité et de crédibilité afin de profiter d’un avenir brillant et prospère et nous restons sur ce point un partenaire de confiance du CIO pour atteindre cet objectif.

Alors que le QOC a joui d’une relation mutuellement bénéfique avec la Convention SportAccord, nous ne soutenons pas les observations formulées par Marius Vizer et nous avons donc pris la décision de reconsidérer notre partenariat avec la Convention« .

QOC

En prenant une telle décision, le Comité Olympique du Qatar réaffirme sa volonté de s’inscrire en qualité de partenaire fiable et majeur du Mouvement olympique. L’ambition d’organiser un jour les Jeux Olympiques et Paralympiques n’est pas non plus anodine dans ce choix.

Recalée à deux reprises – 2016 et 2020 – lors de la phase de Requérance, Doha entend en effet présenter un nouveau projet olympique au cours de la décennie à venir. Si l’échéance de 2024 apparaît comme limitée, 2028 sera sans doute une rampe de lancement pour espérer concrétiser le rêve olympique du Qatar.

La décision du QOC intervient en tous cas quelques jours après la déclaration du Sheikh Ahmad Al-Fahad Al-Sabah, ancien Ministre du Pétrole du Koweït mais surtout membre influent du CIO et Président de la puissance Association des Comités Nationaux Olympiques (ANOC).

« Au nom des 205 Comités Nationaux Olympiques, l’ANOC tient à souligner son engagement complet pour la mise en œuvre de l’Agenda Olympique 2020.

Cette réforme a été conçue après une année de consultation avec toutes les parties prenantes du Mouvement olympique et les valeurs de démocratie, de transparence et d’intégrité ont été compilées dans les 40 Recommandations qui ont été présentées. […]

Sous la direction du Président Thomas Bach, nous sommes impatients de progresser vers un avenir plus uni et plus lumineux ».

Sheikh Ahmad Al-Fahad Al-Sabah confirme lui aussi son attachement au CIO, sa proximité avec Thomas Bach et démontre une nouvelle fois qu’il est l’un des nouveaux visages de l’institution olympique, un visage avec lequel il faudra compter à l’avenir.

Illustration : Crédits – Qatar Olympic Committee

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.